Mont Granier: la maire de Chapareillan interdit l’accès après des éboulements aux confins de l’Isère et de la Savoie

Martine Venturini-Cochet, la maire de Chapareillan (Isère), a pris un arrêté pour réglementer l’accès au Mont Granier, ce samedi 30 avril. Des éboulements ont encore eu lieu durant la nuit et en matinée.
L
‘arrêté a pris en urgence et publié sur le site internet de la commune. ‘L’accès au plateau sommital du Mont Granier est interdit’, peut-on lire. Le communiqué est doublé d’une carte où le secteur dangereux est symbolisé. C’est toute la face Est, jusqu’au département savoyard voisin, qui est concernée.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.