Montagne – Alpinisme – Alpes – Saint-Christophe-en-Oisans : le Soreiller, un refuge exemplaire

Au pied d’un des sites d’escalade les plus réputés, au cœur du Vénéon, là où l’alpinisme est roi, le refuge du Soreiller trône de ses volets rouges. L’année 2015 sonne l’ère de son renouveau.

Près d’une année de travaux plus tard, le refuge offre à ses hôtes un établissement agréable et aux énergies renouvelables. C’est après 3 heures de marche et 64 “tournants” qu’on y accède. La Société des touristes du Dauphiné (STD) a ouvert cette structure d’altitude en 1957, il fallut cinq ans, ou plus exactement cinq saisons, pour la construire. Un téléphérique avait été érigé et l’Armée avait donné la main pour monter le câble.

Aujourd’hui, l’hélicoptère remplace câble et mulets. À l’époque, la gestion est donnée à un couple du pays qui habite juste au départ du sentier. Yvette & Gaston Turc le tiendront jusqu’à leur retraite, pour ensuite passer le flambeau à leur fille Martine, qui est à son tour aidé par son fils Gaétan.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

cinq + 20 =