Montagne – Alpinisme – Un alpiniste a fait une chute mortelle sur le massif du Canigou (Pyrénées-Orientales)

Un homme, qui gravissait l’arête du Quazémi, sur le massif du Canigou, dans les Pyrénées-Orientales, a fait une chute mortelle d’une centaine de mètres ce samedi après-midi.

Les secours de haute-montagne ont été alertés vers midi, ce samedi, pour un alpiniste qui a fait une chute sur le massif du Canigou. Un Espagnole d’une trentaine d’année

L’alpiniste était parti avec sa compagne, du refuge de Mariailles, pour une journée d’escalade. Ils étaient bien équipés, baudriers, casques, mousquetons, mais ne se sont pas encordés tout de suite en abordant une voie de l’arête du Quazémie, une crête rocheuse qui mène au sommet du Canigou. Les premiers mètres sont faciles à escalader pour des grimpeurs confirmés, ils sont nombreux à s’assurer seulement quelques mètres plus haut d’après les secours de haute montagne, sauf que cette fois, le rocher auquel l’alpiniste s’est agrippé, s’est décroché de la paroi. Aucune corde n’a pu le rattraper, il est tombé, une centaine de mètres plus bas, dans un secteur de barres rocheuses très escarpé. A cause du mauvais temps, du brouillard et du vent, les secours ont mis plusieurs heures à arriver en hélicoptère.

Ils ont réussi à atteindre la victime et n’ont pu que constater son décès. La météo n’a pas permis d’hélitreuiller le corps de suite alors deux CRS ont passé la nuit en montagne pour le faire tôt ce matin.

En savoir plus……

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.