Montagne. Des alpinistes poursuivis pour avoir abusé des secours

Deux alpinistes qui ont abusivement fait appel aux secouristes de haute montagne lors d’une ascension dans le massif du Mont-Blanc, vont être convoqués devant la justice.

Après un premier appel lors duquel les gendarmes du PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) les avaient invités à terminer leur course en leur conseillant la meilleure voie à emprunter, ces alpinistes avaient jeudi à la nuit tombante demandé à nouveau l’intervention des militaires, affirmant être victimes de ‘gelures’. Malgré la nuit, les gendarmes du PGHM décidaient alors de porter secours aux alpinistes avec un hélicoptère de la sécurité civile. Ces derniers étaient ensuite transportés aux urgences de l’hôpital de Sallanches (Haute-Savoie) dont ils ressortaient après une demi-heure. Ils appelaient aussitôt le PGHM pour récupérer leurs sacs et matériel, éveillant les soupçons d’un recours abusif aux secours en haute montagne. Les deux alpinistes devront s’expliquer le 18 juin devant le tribunal correctionnel de Bonneville pour ‘fausse divulgation de renseignements afin d’engager des secours’, un délit passible de deux ans de prison et 30000€ d’amende.

Source Ouest France.

Laisser un commentaire

douze − trois =