Montagne et poésie à Saint-Martin-de-Belleville

Profitant d’une exposition temporaire du Musée des Beaux-Arts de Chambéry consacrée à Eboulement, oeuvre en perpétuelle évolution du plasticien Jean-Luc Parant, la Fondation Facim a demandé à ce dernier de porter un regard sur les montagnes de Savoie. Car cet artiste est aussi considéré comme l’un des plus grands poètes français actuels. Il lira son texte inédit le 6 mars prochain, à Notre-Dame-de-la-Vie, à Saint-Martin-de-Belleville.

Lire l article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.