Montagne : Jean-David Blanc, coincé trois jours, seul, dans l’Himalaya

Après un accident de paramoteur, le Français s’est retrouvé à trois mille mètres d’altitude, seul, dans le froid glacé. Il a failli y rester. Il raconte son aventure dans un livre : ‘Trois jours au Népal’ (Robert Laffont).


Au début, c’est comme un rêve. JeanDavid Blanc vole à travers les nuages, au-dessus du Népal. Le Français a l’habitude de naviguer avec son paramoteur : une aile géante, un moteur et une hélice accrochée dans son dos. Il avance au milieu de la brume. Il ne voit rien.

Mais soudain, face à lui, une montagne apparaît. JeanDavid Blanc n’a pas le temps de freiner. Il s’écrase contre la pierre ou plus exactement contre un buisson. C’est sa chance, immense. Le choc pourrait être terrible. Il est doux.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

7 − 7 =