Montagnes de l’Ardèche : Vingt-cinq hectares de forêt ont brûlé

Jeudi vers 15h « un violent incendie s’est déclaré dans une forêt de pins entre les communes de Banne, Les Vans et Malbosc (au lieu-dit Brahic). Attisées par le vent, les flammes se sont propagées sur environ vingt-cinq hectares » selon la Dauphiné Libéré du 20 septembre

Ce serait le plus gros incendie du Sud Ardèche cette année avec la mobilisation de 135 pompiers, six Canadair et trois Tracker qui ont dû effectuer pas moins de 35 largages pour limiter le feu attisé par le vent..

L’ensauvagement des territoires par la déprise agricole en même temps que le développement d’un tourisme de nature peu conscient des dangers participent à de tels risques d’incendies. Il serait sans doute plus réaliste et moins coûteux de favoriser l’élevage de montagne pour entretenir les milieux, les paysages et la biodiversité plutôt que d’appliquer les préceptes de l’écologie profonde du tout sauvage au profit des grands prédateurs notamment le loup. La forêt ardéchoise ne pourra vivre, comme beaucoup d’autres forêts, que si elle est correctement gérée par l’homme pour les hommes et avec les hommes et non contre eux.

Louis Dollo

Laisser un commentaire

quatre × 4 =