Mort d’un alpiniste autrichien dans l’Himalaya

Un alpiniste autrichien de 51 ans a trouvé la mort au Népal en redescendant le pic du Manaslu, le huitième plus haut sommet du monde, dans la chaîne de l’Himalaya, a annoncé aujourd’hui un responsable.

L’alpiniste, qui faisait partie d’une équipe de 14 personnes, redescendait après avoir réussi jeudi l’ascension de ce sommet qui culmine à 8156 mètres, quand il s’est tué. ‘Un grimpeur autrichien est mort sur le chemin du retour, près du Camp 4, jeudi soir. Nous n’avons pas de détails sur les causes de sa mort’, a indiqué un responsable du tourisme au Népal. Celui-ci a indiqué qu’une équipe de secouristes avait évacué un grimpeur français de la même équipe par hélicoptère vers un camp plus bas, le même jour.

Lire l’article complet sur le figaro ici.

Laisser un commentaire

18 + deux =