Nangpai Gossum II : l’objectif final pourrait changer

Le temps est sec dans l’Himalaya. Trop sec. « La météo, désespérément ensoleillée et chaude, sèche les parois et accroît fortement les risques, notamment de chutes de blocs rocheux » témoignent les Briançonnais Mathieu Maynadier et Mathieu Détrie, le Gapençais Julien Dusserre et le Chamoniard Pierre Labbre, en expédition au Népal depuis trois semaines. Tous les quatre sont engagés dans l’ascension du Nangpai Gossum II (7296 m) avec l’objectif d’ouvrir la voie sud-ouest. Pour se mettre en jambes et s’acclimater à l’altitude, les quatre alpinistes ont récemment tenté de gravir un sommet à 6000 m situé au-dessus de leur camp de base. Mais ils ont dû renoncer : trop dangereux. Dans ces conditions, l’objectif final du Nangpai Gossum II pourrait être remis en cause. Ce lundi, ils devaient prendre la direction du Nangpai Gossum I (7350 m) avec l’intention d’affiner leur stratégie en cours de route.

lire l’article sur le dauphine.com

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.