Nissan Russian Adventure by Swatch : Les Français trustent le podium

Vainqueurs de la Nissan Russian Adventure by Swatch
courue à Chamonix-Mont-Blanc
Ski Hommes: Julien LOPEZ (FRA)
Snowboard Hommes: Xavier DE LE RUE (FRA)

 


Chamonix-Mont-Blanc – 4 février 2010 Chamonix vit au rythme du freeride en accueillant aujourd’hui la seconde manche du Freeride World Tour. La Nissan Russian Adventure by Swatch, initialement prévue à Sochi, en Russie, mais repoussée pour des raisons de sécurité et de mauvaises conditions météorologiques, a finalement pu se dérouler dans le Massif du Mont-Blanc. Quatre jours après la compétition sur les Pentes de l’Hôtel du Brévent, les riders se sont affrontés sur la face nord-est de l’Aiguille Pourrie. Seuls les hommes ont concouru pour cette épreuve. Julien Lopez (FRA) en ski et Xavier de Le Rue (FRA) en snowboard montent sur la plus haute marche du podium. Au classement général, après deux épreuves sur quatre, c’est Candide Thovex (FRA) et Mitch Toelderer (AUT) qui sont en tête du Freeride World Tour – la Coupe du Monde de Freeride.

Résultats officiels de la Nissan Russian Adventure by Swatch courue à Chamonix-Mont-Blanc: cliquez ici pour télécharger les résultats complets










Ski Homme


Snowboard Homme


1. Julien LOPEZ (FRA)


2. Candide THOVEX (FRA)


3. Seb MICHAUD (FRA) et Henrik WINDSTEDT (SUE)


1. Xavier DE LE RUE (FRA)


2. Max ZIPSER (AUT)


3. Gennady KHRYACHKOV (RUS)


 


Cliquez ici pour consulter le classement complet du Freeride World Tour après deux étapes

34 des meilleurs « riders » mondiaux représentant 9 nationalités se sont élancés tour à tour ce matin dès 9 heures depuis le sommet de l’Aiguille Pourrie, à 2500 mètres d’altitude, à la Flégère. Devant eux, 500 mètres de dénivelé ponctués de sauts de rochers, d’arêtes neigeuses et de grands champs de poudreuse, pour une pente moyenne de 40 degrés. La tendance dans les compétitions de freeride est de permettre aux athlètes de s’exprimer sur des terrains variés, mais pas nécessairement « extrêmes ». La face nord-est choisie par les organisateurs aujourd’hui correspond tout à fait à ce critère, comme le rappelle Nicolas Hale-Woods, fondateur et organisateur du Freeride World Tour : « Nous choisissons des faces de compétitions les plus variées possibles, afin que chaque rider puisse s’exprimer au mieux. Certains d’entre eux viennent du ski alpin, d’autres du freestyle. Notre système de jugement est conçu pour que tous les styles puissent s’imposer sur une montagne donnée. Après une course très sélective dimanche sur les Pentes de l’Hôtel, la compétition d’aujourd’hui a montré un autre visage du freeride, avec beaucoup de manœuvres très aériennes. Cela démontre la variété et la vivacité de notre Sport. »

Les femmes quant à elles disputeront leur seconde manche du Freeride World Tour le 13 février prochain, en Autriche, lors de la Scott Big Mountain Fieberbrunn – http://www.bigmountain-fieberbrunn.at

Ski Homme : Victoire de Julien Lopez (FRA)
« Je suis très heureux et surtout très honoré de monter sur le podium aujourd’hui avec des grands noms du freeride autour de moi. C’est ma première année sur le Freeride World Tour et l’ambiance entre les riders est excellente. Aujourd’hui, je suis parti dans les derniers, la pression est montée et ce n’est jamais facile à gérer, d’autant que la face m’inspirait moins que celle du Brévent. J’ai changé au moins dix fois de ligne ! J’ai pu faire un beau « back flip late » (rotation lente). Je suis super content de mon run. »

Candide Thovex (FRA) 2ème
« Je ne suis pas spécialement satisfait de mon run. J’ai décidé de changer ma ligne en montant avec Seb Michaud et je n’ai pas spécialement fait de gros tricks, sauf un 360 à la fin. Mais je suis là pour apprendre et pour l’instant tout se passe plutôt bien pour moi ! »

Seb Michaud (FRA) 3ème
« J’étais parti pour faire un run similaire à celui de Phil Meier, mais en montant j’ai reconnu la pyramide sur laquelle Aurélien Ducroz avait fait son mythique lincoln lors des Nissan Outdoor Games 2009. Le saut était facile, pile dans l’axe, du coup, au sommet je me suis décidé pour lancer un salto arrière car la réception est plus simple en sortant de cette figure. J’ai ensuite enchainé grandes courbes et petits jumps pour mettre de l’amusement dans ma ligne. Vu que l’évolution du sport freeride va dans cette direction, autant en profiter et je suis plutôt favorable à cette évolution pour accueillir des riders comme Candide et les autres freestyleurs. »

Chef Juge Ski : Martin Winkler (AUT)
« Julien Lopez a montré tout ce que l’on aime voir en Freeride. Une ligne fluide empruntant toutes les barres. Il a fait un énorme back flip qu’il a parfaitement posé, puis a enchainé une double barre rocheuse. Il a ensuite skié le bas de manière très créative.»

« Une fois encore Candide Thovex nous a sorti la ligne la plus joueuse. Il a pris une trajectoire plus évidente que celle de Lopez et n’a pas été le plus aérien, mais il a été super fluide. Il a toujours atterri plus loin que les autres en empruntant le même saut. A la fin du run, il a fait un 360° (rotation complète) parfait, reposant 20 mètres plus loin. Vraiment spectaculaire ! »

« Sebastien Michaud a pris toutes les options possibles pour sauter le maximum de barres, faisant le plus grand nombre de sauts de la journée, envoyant un énorme back flip sur la fameuse pyramide au milieu de son run ».

« Henrik Windstedt (SUE) a montré l’une des lignes les plus rapides aujourd’hui avec de nombreux sauts terminant avec un 360°  propre et un back flip sur le bas de la section. »

Snowboard Homme : Victoire de Xavier de Le Rue (FRA)
« Cette face était une super sélection de la part des organisateurs, il y a avait des possibilités pour tous les types de riders. D’un côté une ligne dans une pente raide et courte genre Alaska et de l’autre côté une descente idéale pour les jibbers (freestyleurs purs et durs), plus longue et plus riche en possibilité de sauts. J’ai choisi une ligne courte et engagée, avec en tête l’envie de gagner, c’est toujours comme ça quand je me lance. Il faut que je fasse premier, on ne change pas un compétiteur ! J’ai bien ridé. Avant les Jeux Olympiques, ce genre de sensations met en confiance, mais je ne serai pas sur la même discipline. Ce n’était pas évident pour moi de jouer sur les deux tableaux : être concentré sur le Freeride World Tour et en même temps sur les Jeux Olympiques. Maintenant je suis content de partir avec le sourire. Je décolle demain pour rejoindre l’équipe de France aux Etats-Unis et m’entraîner avant Vancouver. »

Max Zipser (AUT) 2ème
« Je suis content de la ligne que j’ai ridé. Je me suis senti fluide et je me suis fait plaisir sans perdre de vue l’objectif de monter dans le classement. Quand je choisis ma ligne je ne suis pas du genre à discuter avec tout le monde mais plutôt à rester hyper concentré sur mon choix. Ça a bien marché pour moi et j’espère vraiment que ça va durer ! »

Gennady Khryachkov (RUS) 3ème

« Quand je ride que ce soit en compétition ou pas c’est toujours dans l’idée de me faire plaisir avant tout. Si tu te mets la pression sur une ligne pour faire un podium, c’est la meilleure façon d’échouer. Ma philosophie c’est toujours de rider au feeling : ce n’est pas à toi de choisir ta ligne, elle s’offre à toi…»

Juge Snowboard : Lolo Besse (FRA)
« Xavier de Le Rue a fait un super choix de ligne, vraiment rapide, engagé et solide, dont il est le seul à avoir le secret ! Il a été le snowboardeur le plus rapide à descendre la face, très solide sur les parties techniques et posant un énorme double saut de barre sur le bas ».

« Max Zipser a réellement cherché la bonne neige, ce qui lui a permis de rider très vite et de manière très fluide en intégrant 4 gros sauts ».

« Gennady a été la surprise du jour, il fait ainsi son premier podium sur le Freeride World Tour. Il a choisi une ligne vraiment engagée sur la partie la plus raide et la plus technique.»

« Malheureusement, Douds Charlet FRA (4ème), le local de l’étape, est tombé sur un saut à la fin de son run. Il aurait probablement pu être sur la plus haute marche du podium car il a vraiment interprété sa descente de façon très créative, avec plusieurs sauts très stylés – particulièrement un énorme 360° – le plus gros saut en snowboard du jour. »

Les concurrents du Freeride World Tour se retrouveront tous ensemble à Squaw Valley-USA, le 27 février prochain, pour la troisième manche du circuit, avant la grande finale qui se disputera à Verbier le 20 mars. Tout reste ouvert au classement général, avec, à n’en pas douter, encore beaucoup de bouleversements en perspectives.

Pour visionner les images de la course : cliquez ici

Pour visionner des photos de la course : cliquez ici

Les quatre étapes du Freeride World Tour 2010 sont:
1. NISSAN RUSSIAN ADVENTURE BY SWATCH – SOCHI, RUSSIE
Date: compétition repoussée et courue à Chamonix le 4 février

2. NISSAN FREERIDE DE CHAMONIX-MONT-BLANC – FRANCE
Date: 31 Janvier 2010

3. NISSAN TRAM FACE – SQUAW VALLEY USA – ETATS-UNIS
Date: 27 Février 2010

4. NISSAN XTREME BY SWATCH – VERBIER, SUISSE
Date: 20 Mars 2010




A propos du Freeride World Tour
Le Freeride World Tour a germé en 2008 et s’inscrit dans l’histoire du sport en regroupant l’élite internationale des freeriders, skieurs et snowboardeurs, hommes et femmes. Ils parcourent les plus belles faces de la planète avec comme but ultime de remporter le titre de champion du monde de freeride. Le Freeride World Tour est aujourd’hui plébiscité par les meilleurs athlètes, les plus prestigieuses stations de ski et par les médias, en raison de la qualité de son organisation et du challenge sportif qu’il propose. Depuis sa création l’accent est mis sur la sécurité, ainsi que le format de la compétition et de jugement proposé. Des événements de qualification indépendants, certifiés «Freeride World Qualifier» complètent également le calendrier.
www.freerideworldtour.com

Au sujet de Nissan
La plateforme Nissan Sports Adventure, créée il y a 3 ans, a pour but de promouvoir les sports d’aventure et d’inciter à un style de vie « outdoor » actif. En 2010, la plateforme Nissan Sports Adventure associera, à nouveau, le Freeride World Tour aux Nissan Outdoor Games ainsi qu’aux projets des athlètes du team Nissan. Tous les événements et les athlètes que nous supportons sont à l’image de l’engagement et de la passion qui caractérisent Nissan Sports Adventure. Ils reflètent également la philosophie Nissan qui consiste à défier de manière perpétuelle les conventions.
www.nissan-sportsadventure.com

Au sujet de SWATCH
Swatch, créée en 1983 par Nicolas G. Hayek et sous la Présidence aujourd’hui de Madame Arlette Elsa Emch, est un leader de l’horlogerie suisse et des bijoux et l’une des marques les plus à la mode dans le monde. Swatch fait partie du Swatch Group situé à Bienne en Suisse. La marque est associée depuis plusieurs années aux sports tendances à travers son rôle de chronométreur officiel sur des événements sportifs ainsi que par la création et le développement du Swatch ProTeam. Swatch a également lancé un produit innovateur : le système Swatch Snowpass permettant de télécharger sur une montre Swatch les abonnements de ski dans plus de 600 stations d’hiver dans le monde entier.
www.swatch.com

Au sujet de SCOTT SPORTS SA
Leader international dans la fabrication de produits de qualité dans les domaines du vélo, des accessoires et équipements, des sports moto et sports d’hiver. La vision des innovations techniques du fondateur Ed Scott reste jusqu’à aujourd’hui une partie importante de la philosophie de notre société : innovation, technologie, design. Le partenariat à long terme avec le Freeride World Tour ne montre pas seulement notre passion pour le sport freeride, l’engagement est aussi une partie intégrante de notre image et du positionnement de la marque. SCOTT est fournisseur officiel du Tour pour les skis, bâtons, masques et lunettes de soleil, protection, casques et vêtements.
www.scott-sports.com

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.