Nouvelle voie glaciaire dans le Mercantour

Deux secouristes CRS, Matthieu Petit et Philippe Magnin, viennent d’ouvrir un itinéraire hivernal inédit dans la haute Vésubie, en gravissant la paroi nord du Neiglier (2 786 m)
Du cran ponpon ! » C’est ainsi que Matthieu Petit et Philippe Magnin ont baptisé la nouvelle voie hivernale qu’ils viennent d’ouvrir dans le massif du Mercantour. Les deux jeunes CRS de Saint-Laurent-du Var, secouristes en montagne, ne sont pas seulement des alpinistes chevronnés, ils ont aussi de l’humour.
L’ascension qu’ils ont effectuée ce 24 décembre n’était pourtant pas de la rigolade : l’impressionnante face nord du Neiglier, un sommet qui culmine à 2 786 m dans la haute Vésubie. Trois cents mètres à gravir, quasiment à la verticale tout du long, sur du rocher verglacé.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

8 + 5 =