O’Bivwak : un terrain technique mais des tracés de type raid orientation.

Les terrains du Vercors sont réputés pour leur technicité comme tous les terrains calcaires. C’est pour cette raison que les organisateurs du raid O’Bivwak ont décidé de passer pour cette édition 2013 la carte à une échelle au 1/15 000ème pour la première fois de l’histoire du Raid.

Cela permettra de lire avec plus de finesse les zones techniquement complexes et fourmillantes de détails. Pour autant la philosophie du raid orientation n’est pas de proposer des parcours de type Championnats du Monde de Course d’Orientation pour lesquels toute la technicité des terrains est exploitée. La particularité des raids orientation est de proposer des longs choix d’itinéraires avant de proposer de l’orientation de haut niveau. Le pari proposé aux traceurs du Raid 2013 est donc de faire profiter les concurrents du Raid d’une carte technique, notamment sur les parcours A, B, C et D tout en respectant la philosophie des raids d’orientation. Ils auront à cœur de relever ce pari.

En raid, l’improvisation peut coûter cher à l’équipe. Il est nécessaire de créer une stratégie d’équipe, de s’entraîner.

Comprendre et lire une carte de CO, savoir reporter les postes sur une carte, choisir son itinéraire sont autant de compétences importantes à acquérir avant ce raid afin de ne pas perdre un temps précieux et que cette course reste une plaisir et non plus une chasse à l’homme…

Le site O’bivwak propose quelques articles en revenant sur les fondamentaux, n’hésitez pas à vous y rendre

Rendez-vous le 18 et 19 mai pour ce raid d’orientation.

Pour vous inscrire c’est par ici

Laisser un commentaire

15 + 5 =