On a lu : Les horizons Lointains de Chris Bonnington

Lors de la 19ème cérémonie des Piolets d’or nous avions rencontré Chris Bonington (ITW de Chris). Pendant cet entretien il en avait profité pour nous donner son dernier livre Les horizons lointains. Avec un peu de retard voilà un petit résumé/critique/avis de ce livre.

Dès le début de cette autobiographie on plonge dans l’univers de l’escalade Outre-manche des années 50, avec ses monstres du libre qui bannissent l’utilisation des pitons. On découvre un univers initiatique dans lequel la reconnaissance par ses paires est primordiale. Chris Bonington nous conte son histoire de l’alpinisme au travers de ses multiples expéditions. On rencontre beaucoup de ses compagnons de cordées, qui ont du payer de leur vie le besoin incessant de repousser les limites de l’engagement et de la difficulté. Le livre prend toute sa valeur lorsque l’on connait le parcours impressionnant de l’auteur : membre et chef d’une vingtaine d’expéditions en Himalaya (Changabang, Ogre, Nuptse, K2, Annapurna) dont 4 à l’Everest, 1ère au Pilier du Freney ainsi qu’à la Tore Central del Paine (Patagonie)…

Voilà un bon livre pour faire un tour du monde de ce que les britanniques faisaient de plus techniques et de plus engagés durant les années 1950 à 1980.

Le site de l’éditeur : ici

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.