On s’arrache le Roc !

Pour sa trentième édition, le Roc d’Azur, du 9 au 13 octobre 2013, s’annonce déjà comme une grande fête. Une semaine seulement après l’ouverture des inscriptions, plus de 7 000 dossards ont ainsi déjà trouvé preneur, pour un rendez-vous où tout sera mis en place afin d’améliorer encore la qualité de l’événement.

Lancées le 5 février à 11 heures, les inscriptions pour le 30e Roc d’Azur, ont rencontré comme à l’accoutumé, un succès immédiat. En à peine une semaine, près d’un tiers des dossards disponibles se sont déjà envolés. Épreuve historique du rendez-vous varois, le Roc d’Azur 56km, compte déjà 2 586 partants, soit près de la moitié des places offertes.
Au total, 57% des inscrits ont entre 35 et 49 ans, et parmi les courses les plus plébiscitées la Rando Roc Noire Powerade et le Roc Marathon Mondovélo tiennent le haut du tableau et comptent chacune plus de 1000 inscrits. Aussi la Mid Roc réunit déjà 414 dossards et la Rando Roc Odyssey 355.
Avec ce départ canon, le plus grand événement mondial de VTT est largement en passe de battre son record établi l’an dernier avec 19147 coureurs sur les 25 épreuves du programme.

Côté profil des participants français, la région Rhône-Alpes est pour l’instant la plus représentée, mais le premier inscrit, Sébastien, est un jeune homme originaire de Moselle : « Avec mon petit groupe de 6, famille et amis mélangés, on s’est fixé un objectif cette année : faire le Roc d’Azur 56km. Je savais que les places étaient limitées et on ne pouvait pas louper ce rendez vous… ça fait deux semaines que je pensais à l’inscription. Ce sera ma première participation au Roc, et ce qu’on en dit c’est que c’est un gros évènement et que les épreuves sont parmi les plus belles courses en France… on va aller vérifier cela en octobre prochain, l’occasion de quelques jours de vacances du côté de St Tropez. »

Les étrangers s’inscrivent aussi en nombre au Roc d’Azur – ils représentent habituellement 16% des participants –pour l’instant les belges et les italiens sont en tête. Parmi eux Kristof de Dendermonde, le troisième à s’être enregistré. Habitué du Roc d’Azur, il y participe depuis deux ans et s’est aligné sur 3 épreuves différentes, il a mis cette année la barre haute. « Master Roc, Marathon and Roc d’Azur, that’s the program! Je m’entraine deux à trois fois par semaine et je veux absolument être dans les premiers sas… On n’est qu’en février et il me tarde déjà octobre. Les vacances sur un VTT à 4-5 copains pendant une semaine dans le sud de la France… génial ! »

Depuis sa création en 1984, la réputation du Roc d’Azur s’est construite en grande partie avec les champions toujours enthousiastes à venir terminer leur saison en apothéose dans le Massif des Maures. En 2012, 11 des 20 premiers coureurs et 4 des 10 premières coureuses du classement mondial de la Fédération Internationale (UCI) ont pris le départ d’une course du Roc d’Azur… dont les deux champions olympiques, le Tchèque Jaroslav Kulhavy et bien entendu la perle du VTT mondial, la Bretonne Julie Bresset dont le sourire avait illuminé la base nature de Fréjus durant les cinq jours de compétition. Il devrait en être de même cette année encore. La dimension sportive reste en effet l’axe numéro 1 des organisateurs. Quelques aménagements ont ainsi été étudiés.

A l’instar des grands événements gérés par Amaury Sport Organisation comme le Marathon de Paris, un placement en sas, basé sur des critères sportifs sera mis en place pour deux des épreuves phare, le Roc Marathon Mondovélo et bien sûr le Roc d’Azur. Objectif majeur : fluidifier les parcours. « Cela permettra d’éviter les bouchons, estime Alexandre Maslin, responsable de l’épreuve. Les participants se retrouveront avec des concurrents de leur niveau technique. Sur un chemin étroit, il y aura donc moins de difficultés à doubler un coureur parti devant mais plus en difficulté techniquement. »

Le programme des épreuves a également été retravaillé. Habituellement fixé le vendredi, le Roc Master (1 800 coureurs) est avancé au jeudi de façon à alléger les flux du vendredi. Créé en 2012, le Tri Roc (triathlon nature avec 1 500m de natation sur la base nature de Fréjus, 34km de VTT dans le Massif des Maures et 12km à pied sur la base nature), dont les 300 dossards avaient trouvé rapidement preneur en 2012, est déplacé au dimanche et accueillera cette fois 500 triathlètes.

Au côté du VTT, des épreuves BMX, présentes chaque année au cœur du village Roc, et le retour d’une descente du côté de Sainte-Maxime sont également dans les projets : « car nous voulons que le Roc d’Azur soit le rendez-vous de toutes les disciplines du VTT », justifie Alexandre Maslin.

Les services offerts aux participants sont également une des priorités de l’organisation. Les ravitaillements seront ainsi renforcés avec davantage de salé notamment sur les fins de parcours des longues épreuves comme le Roc Marathon Mondovélo.

Tout sera donc mis en œuvre pour le confort et le plaisir de tous les participants de cette trentième édition au cours de laquelle plusieurs festivités sont actuellement à l’étude avec notamment un Hall of Fame où tous ceux qui ont marqué l’histoire du Roc d’Azur seront dignement fêtés.

Symbole de cette volonté, l’édition 2013 du Roc sera baptisée : Roc Evolution. « C’est un clin d’œil à la fois au passé et au futur, explique Alexandre Maslin. Le Roc a accompagné le développement du VTT en Europe. Mais à travers toutes ces améliorations et cette volonté de faire toujours mieux, il est aujourd’hui résolument tourné vers le futur.»

Photo : S. Boué – ASO

Laisser un commentaire

quatre × 1 =