ONU, GIEC, grippe A et crise du jugement par les pairs

Le 12 février, une dépêche de l’ONU intitulée « Climat : Ban crée un Groupe consultatif sur le financement des engagements de Copenhague » confirme l’intention affichée par l’ONU d’agir « rapidement » sur la question du réchauffement climatique. Le Groupe consultatif qualifié « de haut niveau » sera co-présidé par les Premiers ministres du Royaume-Uni et de l’Ethiopie. Une semaine plus tôt, l’ONU avait diffusé une note intitulée « Face aux attaques, l’ONU défend la science des changements climatiques », accusant les « sceptiques » et « certains médias » d’avoir « troublé le public ». Pourtant, le Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat (GIEC) a dû récemment retirer de son rapport d’il y a trois ans, une affirmation gratuite, à caractère clairement sensationnaliste, sur la fonte des glaciers de l’Himalaya. D’autres erreurs semblent également avoir été mises en évidence.


En savoir plus….


Voir également :


ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.