ORBITAL Dirty Small

Des centaines d’alpinistes et de sherpas ont rendu un hommage chargé d’émotion ce samedi à 16 de leurs compagnons tués il y a un an dans une avalanche meurtrière sur l’Everest.

L’avalanche avait emporté le 18 avril 2014 seize guides préparant l’ascension du toit du monde. Il s’agit de l’accident, le plus meurtrier de l’histoire de l’Everest, sommet de 8848 mètres.

Tous les guides de haute montagne ont suspendu les ascensions pour la journée.

«Toutes les équipes ont décidé de ne pas faire d’ascension aujourd’hui, à la mémoire des amis que nous avons perdus l’an dernier», a déclaré Pasang Sherpa, un guide de haute montagne du camp de base Everest. «C’est un jour triste pour nous».

A Katmandou, des moines bouddhistes ont récité des prières et joué de la musique traditionnelle dans un monastère, entourés de proches de l’une des victimes, Ang Kaji Sherpa, un père célibataire qui a laissé cinq enfants. «Il n’y a plus personne pour nous guider ou nous gronder. Nous sommes tous seuls», a déclaré sa fille Chhechi Sherpa, 20 ans, en larmes.

Les groupes d’expédition devaient plus tard dans la journée organiser une cérémonie à la mémoire des 16 victimes au camp de base.

Lire l’article

Laisser un commentaire

treize − neuf =