Ours dans les Pyrénées – La coordination ADDIP : ‘Nous ne céderons jamais’

Préfecture des Pyrénées-Atlantiques  Les éleveurs des Pyrénées et d’une manière générale les acteurs des territoires de montagne de cède pas face au projet de l’Etat de faire des montagnes pyrénéennes un espace sauvage avec des bêtes sauvages comme l’ours. Ils sont particulièrement déterminés à s’opposer à un projet de vie et de développement qu’ils n’ont pas choisi. Pour eux, la vraie question est : quel développement pour nos territoires ?

Communiqué de l’ADDIP
Face à la « pseudo-consultation » lancée par l’Etat en préalable à l’introduction d’une ourse en Béarn en 2011,  l’ensemble de la chaîne des Pyrénées s’est mobilisé. Les courriers de refus contre toute nouvelle introduction affluent  auprès des associations qui centralisent la protestation pyrénéenne.

Des délégations viendront de chaque vallée, d’un bout à l’autre de la  chaîne, les remettre en mains propres le vendredi 4 février à 11h30 au Préfet des Pyrénées Atlantiques, à Pau.
…..
Les Pyrénées ne sont ni Disneyland, ni Yellowstone.
C’est notre pays et notre avenir que nous avons à défendre.
Nous ne laisserons personne nous déposséder de la gestion de nos territoires.

En savoir plus….

 Photo : Préfecture des Pyrénées-Atlantiques où doivent être envoyées les réponses à la consultation

Laisser un commentaire

quinze − 13 =