Ouverture aux antipodes pour Cortial, Wagnon et Daudet

Dimanche 10 janvier.
Miracle ! Il fait beau ! Alors que cette région des Shetlands, balayée par les 60èmes stridents (ou 60èmes solitaires comme le préfère Isabelle) est réputée pour sa météo exécrable. Nous quittons notre havre de paix de l’île Deception et mettons le cap à l’ouest vers l’île Smith, la plus haute et la plus escarpée des Shetlands. Repérée sur la carte au 1 : 1 000 000 et aperçue la première à l’arrivée en Antarctique, cette île ressemble à une montagne de roc et de glace, dépourvue de socle, tout droit surgie de l’océan et s’étirant sur 22 km du NE au SW. Son point culminant à 2100 m, le mont Foster, a bien été gravi pour la première fois en 1996*, mais personne n’a encore débarqué sur la côte NW. C’est donc là que nous irons !
Lire l’article et voir la vidéo

Laisser un commentaire

15 − 11 =