Ouvertures françaises en Antarctique

Mathieu Cortial, Lionel Daudet et Patrick Wagnon sont rentrés de la péninsule Antarctique au terme de 75 jours d’expéditions.
Ils en reviennent avec 6 nouvelles voies pour ce qui représente selon Damien Gildea, le correspondant d’Alpinist en Antarctique, ‘surement la plus remarquable et réussie des expéditions d’alpinisme des temps modernes en Antarctique’.

Première réussite à la mi-janvier sur l’île de Smith dans les îles Shetland du Sud. En face Ouest du sommet Nord Est du Mt. Foster (2105m), un sommet dont la première ascension date de1996 (les conditions abominables ayant fait reculé les autres expés), l’équipe réussit la seconde ascension par une nouvelle voie baptisée ‘Le vol du Sérac‘. Pas de conditions abominables, mais un dévissage de 18m pour Martial, et  une chute de sérac qui manqua d’écraser Dod avant de terminer par un combat dans les champignons de givre pour parvenir au sommet a 2h du mat après 15h d’ascension.

Une navigation vers le Sud et les îles Melchiors dans la tempête et l’on retrouve l’équipe une semaine plus tard en côte Ouest de l’île de Brabant. L’arète Nord Ouest du Mont Parry (5250m) est alors gravie pour la première fois. Les frenchies coupent l’herbe sous le pied (sans le savoir) d’une expédition néo zélandaise partie pour le même objectif.
Une journée pour la première moitiée de cette arrète de plus de 2000m, 40h d’attente dans le mauvais temps, puis un dédale de crevasses sans issue puis de la neige molle et humide pour ralentir la sortie. Il faudra 4h a Wagnon pour gravir les 100 derniers mètres. Le sommet est atteint à 6h du soir le 23 janvier.
19h plus tard, l’équipe était de retour sur la côte.
Le mauvais temps bloqua le bateau dans la baie, et une grosse vague emporta la plupart des provisions ainsi que la tente. Une nuit glaciale dans une grotte de glace sera nécessaire avant que le bateau ne puisse les rejoindre.

En navigant un peu plus au Sud, l’équipe trouva un nouvel objectif : une ligne de glace engagée sur Wiencke Island.

‘Visible de tous ceux qui ont vu Savoia Peak, une ligne de glace à gauche de la face Ouest attirait l’attention’ raconte Gildea. Mais ‘après avoir vu de grosses avalanches parcourir la face, les expéditions cherchaient un autre objectif’. Ce ne fût pas le cas de Cortial, Daudet et Wagnon. Leur premiète tentative le 28 janvier prit fin rapidement lors de l’approche à ski du fait du mauvais temps. De retour deux jours plus tard, il leur faudra 13 heures pour gravir la ligne de ‘Bon Anniversaire Tristan‘ (ED+) dont 800 de glace raide suivit par 300m d’arète.

Encore plus au Sud, dans une zone encore plus isolée, l’expédition s’offre deux ascensions supplémentaires en février. La première ligne, baptisée ‘42 Balais et Toujours pas Calme‘,est une ligne de glace de 550m sur le sommet Ouest du False Cape Renard, juste au Sud de la Tour de Cape Renard (alias Una’s Tits). La seconde sera baptisée ‘La Mystique des Corniches…ons‘, un couloir sous un sérac en face Est de Booth Island’s Wandel Peak (980m). Parvenant au sommet de ces deux montagnes, l’expédition signe là leur premières ascensions.

Cortial, Daudet et Wagnon n’en restent pas là et trouve une ligne de glace déversante en face Ouest/Nord-Ouest d’une montagne vierge nommée Statham Peak (1123m). Le 18 février ils déflorent la belle et s’offre le sommet vierge en 12h. La ligne pourrait bien être ‘La plus raide et technique ligne glaciaire gravie à ce jour en Antarctique’ selon Gildea.

Les expéditions d’alpinisme en Antarctique ne durent rarement plus de 30 jours. Au cours de leurs 75 jours de présence, l’expédition pensait pouvoir se rendre sur Alexander Island, qui présente de nombreux sommets difficiles techniquement et encore vierges. Les conditions météo et de banquise ont compliqué les choses. Le résultat de ce contre-temps sera finalement une ultime ascension sur le Pic Lars Christensen Peak (1775m) sur l’île de Peter premier.

Sources: Damien Gildea, thebmc.co.uk, stuff.co.nz

Photo : l’arète évident sur la face Nord Ouest du Mt. Parry (2520m)Lucas Trihey / escalade.com.au

Laisser un commentaire

vingt − dix-sept =