Oxygen Challenge jour 2

Un programme bien fourni attendait les participants de l’Oxygen Challenge en ce vendredi, avec deux épreuves de VTT et un Enduro Trail Traking.

Après le prologue de jeudi en guise de mise en bouche, la 2ème journée de l’Oxygen Challenge était la plus corsée pour les vététistes avec, au choix, un marathon de 86 km ou un cross-country de 54 km. Sur l’épreuve reine, Arnaud Grosjean a, comme la veille, dominé les débats. Spécialiste des longues distances, il s’est assuré une confortable marge sur Julien Toppan et Aurélien Collet, qui ont franchi ensemble la ligne d’arrivée. Danièle Troesch, ex-championne de France marathon, l’a pour sa part emportée chez les dames. Physiquement exigeante (près de 3000 m de dénivelé positif), la course partie sous le soleil, a dû être raccourcie pour la fin du peloton en raison des conditions climatiques qui se sont dégradées en début d’après-midi. De fait, une partie des participants a coupé court au 50ème kilomètre, une décision sage compte tenu de la menace orageuse.
Sur le parcours de 54 km, c’est Charlélie Cantaloube qui s’est imposé devant Nicolas Bonnieu et Thibault Delpuech. En catégorie dames, sur cette distance, Coralie Redelsperger l’a emporté, après avoir déjà dominé le prologue jeudi. Ce samedi, deux nouvelles épreuves sont au programme de l’Oxygen Challenge : un cross-country de 25 km, et une descente marathon courue sur deux manches avec 1100m de dénivelé négatif à savourer – une nouveauté au programme qui affiche déjà complet.
Trail – Breuil tient son rang
Ce matin dès 7h30, la file des trailers était imposante au pied du téléphérique menant au Plomb du Cantal, depuis la Prairie des Sagnes, au coeur de la station du Lioran. Les 380 concurrents avaient rendez-vous avec l’Enduro Trail Traking, 2ème étape des Oxygen Series toujours très prisée pour son côté ludique et convivial. Il s’agissait en effet de parcourir 24km et 1350M D+, avec cinq spéciales chronométrées ultra-courtes et intenses (sur une distance allant de 660m à 1750m), le reste du parcours se réalisant en liaison. L’occasion rêvée pour les trios formés au départ de se retrouver en cours d’étape, et d’échanger en toute décontraction, avant de ‘tout donner’ sur les spéciales du jour. A cause d’une météo tournant à l’orage à la mi-journée, l’organisation devra détourner une partie du peloton en fin de parcours sur un itinéraire bis, pour des raisons de sécurité.
Thierry Breuil, triple champion de France de trail, aura tenu son rang aujourd’hui après une première journée d’hier un peu décevante au vu de son pedigree. Au cumul des spéciales du jour, Breuil devance le Clermontois Martin Reyt, et l’ancien raideur multisport Vincent Faillard. Côté féminin, le mano a mano entamé hier entre Maud Gobert et Caroline Freslon-Bette aura à nouveau tourné en faveur de la première citée, qui termine avec 28 secondes d’avance sur son adversaire. La victoire devrait se jouer demain sur l’ultime manche des Oxygen Series qui se déroulera – au choix pour les athlètes – sur le 45km ou le 70km. Caroline Freslon-Bette a choisi la version longue distance, tandis que Maud Gobert s’alignera quant à elle sur le 45km, une épreuve à moindre coefficient qui pourrait lui coûter la victoire finale au cumul des différentes étapes.

Chez les hommes, des athlètes de renom viendront participer au Trail 70km et se frotter aux concurrents jouant la gagne sur le classement combiné des Oxygen Series. On peut ainsi nommer le Suisse Jean-Yves Rey, vainqueur de Courmayeur-Champex-Chamonix en 2009, ou encore Christophe Malardé, vainqueur de la SaintéLyon 2009, tous deux engagés. Avec un départ du Lioran à 5h du matin et l’ascension nocturne du Plomb du Cantal, la lutte pour la victoire s’annonce intense.

Retrouvez toutes les informations et les classements sur www.oxygenchallenge.com  

Photo Géraldine Caulus

Laisser un commentaire

dix-sept + dix-neuf =