Parahawking : voler en compagnie des vautours

Dans une station de montagne située dans l’ouest du Népal, la saison du parapente bat son plein. Kevin, le champion local, a repris son envol. Kévin est un oiseau de quatre ans qui a été sauvé quand, n’étant qu’un oisillon, il était tombé de son nid. Il est ainsi devenu le premier vautour à faire du parapente.
Son propriétaire, Scott Mason, est un londonien de 38 ans, soucieux de la préservation des oiseaux. Lors d’un voyage au Népal, il y a neuf ans, c’est presque par accident qu’il a inventé un nouveau sport extrême : le parahawking (de l’anglais ‘hawk’ qui signifie faucon). En réalité, le but est de faire du parapente accompagné des oiseaux dont l’instinct les amène naturellement vers les courants d’airs chauds, nécessaires à la pratique de ce sport. Ils sont ensuite récompensés par de la viande et sont entraînés à se poser sur le gant des voyageurs à leur appel.

Lire l’article

Photo de Condor (C.Larcher/CWN/Kairn.com)

Laisser un commentaire

onze − un =