Parc National des Pyrénées : Protéger sans interdire

Une soixantaine d’Aspois, Ossalois et Souletins se sont retrouvés lundi soir à la salle des associations de Laruns, afin de débattre sur la réforme des parcs nationaux.

L’association Ossau et Aspe Vallées de liberté présidée par Robert Casadebaig, maire de Laruns, a fait des émules sur tout le territoire français. En effet, de nombreux élus sont confrontés à la création de parcs nationaux et naturels comme le Parc national des Calanques, le projet de Parc national de zone humide dans la basse vallée du Doubs, le Parc naturel régional Seine-Oise. Tous ont pris contact avec les membres de l’association pour venir apporter leurs témoignages et s’organiser contre cette écologie punitive.

Comme tient à préciser le maire de Laruns, « la commune partage depuis quarante-trois ans une histoire commune avec le Parc national des Pyrénées [PNP]. En 1967, nous nous sommes accordés avec l’État pour la constitution d’une réserve sur une partie de nos montagnes. Or nous constatons que la charte qui nous est proposée, malgré les efforts et la bonne foi de beaucoup, conduit à une perte considérable d’autonomie et d’initiative des populations locales ».
 
En savoir plus….. 

Laisser un commentaire

dix-huit − 16 =