Plan national loup 2013-2017 : les dés sont-ils pipés ?

A la veille de la présentation du Plan Loup demain 5 février aux membres du Groupe National Loup (GNL), aucun de ceux-ci n’ont été destinataire d’un exemplaire pour pouvoir en discuter. C’est d’ailleurs l’objet de la lettre de protestation du Présidentd e l’association Eleveurs et Montagne. Il leur sera donc très probablement présenté un paquet cadeau parfaitement ficelé qui sera à prendre ou à laisser. La concertation n’étant pas à l’ordre du jour. C’est ce paquet cadeau qui sera présenté en consultation publique, exercice intellectuel qui ne servira à rien puisqu’aucun compte rendu ne sera officiellement établi comme ce fut le cas pour l’ours dans les Pyrénées en février 2011. La pérennité des conflits serait organisée que l’administration ne s’y prendrait pas mieux.
…..
A aucun moment, dans ce rapport d’évaluation, il n’y a une comparaison formelle entre les objectifs affichés en 2008 (faire diminuer la prédation) et les réalisations (le constat d’une augmentation conséquente de la prédation). Et surtout, il n’est pas dit que ce plan est un fiasco total. Normal, puisqu’aucun objectif n’a été atteint personne ne veut l’admettre afin de faire un, copier-coller pour 2013-2017 comme cela semble se dessiner. Il est donc préférable de faire un véritable délayage verbal pour noyer autant l’incohérence que l’incompétence des auteurs et plus généralement de l’administration en charge de ce dossier.
…..
La paix n’est pas prête de revenir dans les alpages de montagne des massifs français, des Alpes aux Vosges en passant par le Jura et le massif central. A moins que, comme dans les Pyrénées, des solutions efficaces soient trouvées…… Les parlementaires sont peut-être entrain de tout réécrire. Curieux qu’il n’y soit pas fait allusion.

En savoir plus

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.