Plus d’ours, mais des dégâts stables…. « Ce n’est pas vrai en Couserans »

« Plus d’ours, mais pas plus de dégâts » aux troupeaux : c’est la thèse défendue par l’association Adet-Pays de l’Ours, chiffres à l’appui. Les anti-ours démentent, s’appuyant sur la situation de l’ouest du département.
Bataille de chiffres entre les pro et anti-ours, en cette fin d’année. D’un côté, l’Adet-Pays de l’Ours, association de défense de la nature qui affirme, statistique en mains, que les dégâts aux troupeaux sont en diminution, alors que le nombre d’ours a fortement augmenté…..
….

Gérard Dubuc balaie d’un revers de main les conclusions de l’Adet-Pays de l’ours : « Tout cela est peut-être vrai dans l’est du département, ou dans les Pyrénées-Atlantiques, où il n’y pas d’ours, précise-t-il. Pour le Couserans, où le nombre d’ours a beaucoup augmenté, les déprédations, elles aussi, sont en très forte augmentation……’

En savoir plus….

Laisser un commentaire

9 − huit =