Polémique sur les secours en Patagonie Argentine

Le 18 décembre dernier, deux alpinistes (andinistes?) suédoises chutaient lors de leur ascension de la Supercanaleta,en face Ouest du Fitz Roy.
Le secours, organisé par la commission de secours de El Chaltén a nécessité la participation de 45 volontaires.
Si la mobilisation a été forte parmi la communauté grimpante, ce n’a pas été le cas de la part des autorités provinciales (Santa Cruz) et nationales qui n’ont pas mis à disposition d’hélicoptère pour permettre l’évacuation des victimes.

C’est donc à pied (et à bras) que les victimes ont été évacuées jusqu’à El Chalten.

Une situation qui a poussé le Centre Andino a publier un communiqué dans lequel il déplore que le gouvernement incite au tourisme et à la pratique d’activités de plein air mais ne mets pas les moyens à disposition pour assurer les secours des pratiquants.

Lire le communiqué.

Rappelons que la province de Santa Cruz en Argentine est le fief de la président actuelle Cristina Fernandez de Kirchner et que l’on y trouve de très nombreux sommets de renommée internationale comme le Fitz Roy, le Cerro Torre, le Pier Georgio, le Murallon, la St Exupery…

Laisser un commentaire

vingt − 20 =