Portrait de Marc Batard, alpiniste, peintre et écrivain

Il y a douze ans, l’alpiniste Marc Batard rangeait ses piolets. Aujourd’hui, il ne rêve plus de hauts sommets mais de peinture. Sa première et vraie passion.

«Je ne veux pas être reconnu comme alpiniste peintre et devenir un produit marketing. Je veux tout simplement peindre ».
En quelques mots, tout est dit. Si Marc Batard a tiré un trait définitif sur les hauts sommets, ce n’est pas pour qu’on lui rabâche, sans cesse, ses exploits.

L’aventurier ne renie rien de son passé. Avoir été le premier, en 1988, à gravir l’Everest en moins de 24 heures sans bouteille d’oxygène, reste toujours une grande fierté. Animer des conférences et partager avec le profane une expérience unique n’a rien d’une corvée.

En savoir plus…

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.