Pour ses 70 ans, l’alpiniste Marc Batard veut tenter l’Everest sans oxygène

L’Himalayiste Marc Batard tente un nouveau pari: l’Everest sans oxygène pour ses 70 ans. Accompagné d’un Népalais et d’un guide Franco-Tunisien, ils se sont entraînés, pour la première fois, ce lundi 31 juillet, au pays du Mont-Blanc. L’exploit est prévu pour 2022.

Cela faisait 20 ans que Marc Batard avait arrêté l’alpinisme. Mais depuis un an, l’ex “sprinter de l’Everest” a repris du service.

Avec un objectif clair en tête: gravir l’Everest sans oxygène pour ses 70 ans. Cela sera sa 3ème fois sur le toit du monde.

Alors Marc a rappelé Pasang, son ami népalais, qui connait parfaitement la chaine de l’Himalaya avec huit Everest à son actif. Et puis Tahar, le 1er de cordée, “le petit jeune” qui ne connaissait Marc Batard qu’à travers ses exploits, ses écrits et ses coups de gueule. Ce lundi 31 juillet 2017, ils s’entrainent pour la première fois tous ensemble, à Chamonix en Haute-Savoie.

Le premier test aura lieu dans quelques semaines lorsqu’ils entameront l’ascension du versant italien du Mont-Blanc. L’année prochaine, cela sera l’Aconcagua puis l’Anapurna, le Cho Oyu, le Makalu et enfin… l’Everest en 2022 pour souffler les 70 bougies de Marc.

Il va en falloir du souffle!

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.