Première ascension de la Jungfrau il y a 200 ans

Peu de montagnes ont autant attisé la fantaisie que la Jungfrau, proéminente et couverte de glaciers. Il y a 200 ans, la belle ‘vierge’ de l’Oberland bernois a perdu sa virginité. Quatre alpinistes ont réussi l’ascension, la première d’un sommet de plus 4000 mètres dans les Alpes suisses. L’exploit était l’oeuvre de deux fils d’un industriel argovien et de deux chasseurs de chamois valaisans.
Les quatre hommes ont sans doute éprouvé une grande fierté lorsqu’ils ont atteint le sommet, à 4158 mètres, le 3 août 1811 peu après 14h00, et y ont planté un drapeau improvisé fabriqué avec un mouchoir noir. Mais depuis la vallée, leur drapeau n’était pas visible. Tant et si bien que l’on a rapidement mis en doute la performance de Johann-Rudolf et Hieronymus Meyer et de leurs guides valaisans Joseph Bortis et Alois Volken.
Afin de dissiper ces doutes infamants, les frères Meyer ont répété l’ascension une année plus tard. Et cette fois-ci, on ne pouvait pas ne pas apercevoir leur énorme drapeau rouge en toile cirée, comme l’a écrit l’alpiniste et écrivain bernois Daniel Anker dans son livre intitulé ‘Jungfrau – Zauberberg der Männer’.

Lire l’article

Photo de la Jungrfrau (Wikipédia)

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.