Première conquête féminine des 14×8000 : le feuilleton continue

Rappelons les faits :

La coréenne Oh Eun-Sun prétend avoir bouclé le challenge la première en venant à bout de l’Annapurna la semaine dernière.
Les médias coréens ayant mis en doute l’ascension de Edurne Pasaban quelques semaines auparavant sur cette même montagne, l’espagnole a décidé de réagir.
Actuellement sur le Shisha Pangma pour boucler son dernier 8000, elle émet des doutes quant à la réalisation par la coréenne du Kangchenjunga, se basant pour cela sur une photo montrant un sommet rocheux alors que le sommet était alors enneigé. Elle se base également sur les propos tenus par les sherpas de la coréenne qui lui auraient dit qu’ils n’avaient pas atteint le vrai sommet mais qu’ils se seraient arrêtés 50 ou 100m en dessous.
La presse coréenne s’est empressée de qualifier l’espagnole de menteuse, arguant que celle-ci ne donnait pas les noms des sherpas en question.
Edurne Pasaban donne aujourd’hui les noms des sherpas qui réfutent l’ascension de Miss Oh : Dawa Ongchu, Pema Chiring, Chheji Nurbu, Dawa Sangge, Ong Darchi, Cuombi et Phudorchi.
Ce sont effectivement les sherpas qui accompagnaient Miss Oh le jour de sa tentative de sommet.

Miss Elisabeth Hawley, dont les avis font référence quant à savoir si un alpiniste a ou non réussi un sommet, a interviewé Edurne et la coréenne. Elle n’a pas émis d’avis pour le moment, attendant de voir les preuves audiovisuelles de la télévision coréenne que doit lui envoyer miss Oh, et d’interviewer les sherpas en question.

Bref, une histoire dont l’Himalayisme ne sort pas grandi, et qui n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre (ou de bande passante).

Photo du Kangchenjunga courtoisie du site de Edurne

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.