Première en libre de Free Rider pour une cordée 100% féminine

Madaleine Sorkin (28 ans) etKate Rutherford (29 ans) ont réalisé en cinq jours la première ascension en libre par une cordée 100% féminine de Free Rider (VI 5.12d; 7c+, 37 longueurs, El Capitan, Yosemite), une variante de 5 longueurs de Salathé Wall ouverte par les frères Huber et la ligne faisable en libre la plus courue de El Cap.


En avril 2004, Steph Davis avait réalisé la première féminine en libre, enchaînant toutes les longueurs en tête assuré par son mari Dean Potter. Un mois plus tard, Steph était de retour dans la voie et l’enchaînait en moins de 24h. Steph Davis fût la seconde femme après la légende Lynn Hill a libérer toutes les longueurs d’une voie d’El Capitán.


 

Sorkin et Rutherford ont alterné les longueurs en tête. “Il y avait des longueurs dures que l’une ou l’autre se sentait plus à même de réussir, c’est donc elle qui partait en premier.’ explique Sorkin.

 

Les deux grimpeuses ne sont pas des néophytes dans ce type de réalisation. De fait, en 2006, elles effectuèrent la première ascension par une cordée féminine de Moonlight buttress (V, 5.12d/7c+, 10 longueurs) à Zion, et un an plus tard elles libéraient les 23 longueurs de la classique Regular Northwest Face (VI, 5.12a/7b) au Half Dome. “Nous avons l’habitude de faire équipe sur des objectifs précis et nous sommes plutôt persévérantes dans nos actions pour parvenir a nos fin’ commente Sorkin, qui ajoute que “Kate et moi savons comment nous motiver et nous soutenir l’une et l’autre.’
 
Cinq jours de travail

La cordée est partie dans les 10 longueurs de ‘Freeblast‘ (5.11/6b), le début de Salathé, le 21 juin. “Nous avions prévu de passer 5 jours à travailler sur El Capitán”, commente Rutherford, ajoutant que “nous savions que nous allions avoir besoin de temps pour nous reposer et qu’il fallait utiliser les heures durant lesquelles la paroi est à l’ombre pour grimper.’


La première journée fût ‘plutôt fluide’ et les deux grimpeuses passèrent la nuit sur Hollow Flake, a 14 longueurs du sol. La seconde journée, elles durent vaincrent la difficile fissure Monster Offwidth et parvinrent à El Cap Spire, avec 22 longueurs au compteur. Le troisième jour, Rutherford trouva la solution au problèmes de bloc avant de rejoindre le hamac 2 places que des amis avaient laissé en haut de la 27ème longueur.  

Dans le froid du petit matin du quatrième jour Sorkin et Rutherford affrontèrent l’un des crux de la voie. Le rocher mouillé de la 30ème longueur, Enduro corner (5.12d/7c+) leur fît perdre du temps mais elles trouvèrent comment passer. “Madeleine a mis sa chemise dans les prises clefs pour les sêcher.” raconte Rutherford.
Finalement Madeleine Sorkin et Kate Rutherford sont parvenus au sommet le 25 juin, réalisant un rêve qu’elles poursuivaient depuis 5 ans. 


Source : Desnivel

Plus d’infos sur  Climbing – (Amanda Fox report) et sur le  blog  de Kate Rutheford



 
ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.