Pyrénées : la montagne pelée

Pas la peine de farter les planches et de ressortir la doudoune toute de suite. Contrairement à ce qui était annoncé, pas une piste pyrénéenne ne sera ouverte ce week-end. « On n’a pas vu ça depuis 1995 », remarque Christian Lode, responsable commercial de la station de Piau-Engaly, la plus haute du massif. « Pour une dernière quinzaine de novembre les températures minimales et maximales sont de 4 à 5 °C supérieures aux moyennes saisonnières », confirme Jean-Luc Magdinier, prévisionniste montagne à Météo France.

Plus d’infos

Laisser un commentaire

quatre × 4 =