Quand la montagne rend ceux qu’elle a mangés

Chaque année, à mesure que fondent les glaciers, la montagne délivre les corps d’alpinistes prisonniers de ses entrailles. Comme Patrice Hyvert, talentueux enfant de la vallée de Chamonix, parti à l’assaut de l’aiguille Verte un jour de mars 1982, à 23 ans, rendu aux siens trente-deux années plus tard.

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.