Quand un restaurant d’altitude s’immisce discrètement dans la montagne

Située à 2.250 mètres d’altitude, la Croix de Chamrousse accueille depuis fin 2014, un nouveau restaurant d’altitude. Plus que la construction d’un bâtiment, ce programme s’inscrit dans un projet plus global de remise en valeur de la nature du sommet.

A l’origine, en 2009, un appel à projets est lancé pour penser le réaménagement du sommet de la croix de Chamrousse (74). A cette époque, le site comprenait une télécabine ainsi qu’une vieille gare et un ancien bâtiment de TDF hérissé d’antennes, nous explique Philippe Guyard, architecte du cabinet GBAU qui a remporté le projet. Des infrastructures qui, avec le temps, avaient altéré le site naturel et remodelé lourdement sa topographie, indique aussi le studio d’architectes.

Laisser un commentaire

cinq + deux =