Quatre étudiants secourus en pleine nuit dans les Alpes

Le refuge de l’Aigle trône à 3 450 mètres d’altitude, sur un éperon rocheux. Il n’est pas facile d’accès. Pour l’atteindre, il faut du matériel technique, d’alpinisme. Ce que n’avaient pas quatre étudiants, partis de La Grave pour rejoindre ce refuge.

Ils ont tout de même tenté l’ascension.
Descendus à pied, après plus de 3 heures de marche, en pleine nuit
Peu avant 20 heures, vendredi, ils sont contraints de contacter les secours. Bloqués sous le refuge. Sans matériel, ils ne peuvent plus continuer leur ascension. Mais ils sont dans l’incapacité de descendre également. Ils sont épuisés.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

7 + 19 =