RÉSULTATS PROVISOIRES DU SONDAGE ADRESSÉ AUX GUIDES SUR L’ÉVOLUTION DES ALTERNATIVES SYNDICALES EN 2017 ET 2018

Le SIM a adressé récemment un petit sondage aux guides français pour les informer et évaluer leur ressenti quant aux changements et bouleversements en cours concernant les syndicats et assurances des professionnels pour l’année en cours et à venir.

Voici les principaux résultats provisoires sur la base du dépouillement des réponses d’environ la moitié des personnes ayant cliqué sur le sondage (avec un taux de réponse de 71%) :

1ère question : situation actuelle du SNGM
5,71% répondent “ne pas s’inquiéter pour le SNGM”, quand 57,14% considèrent qu’il doit se remettre en question et 25,71% que son modèle n’est plus adapté

2ème question : contexte général affectant les syndicats historiques
12,5% continuent de leur faire toute confiance, 2,78% considèrent que ni le gouvernement, ni la police, ni la justice ni la presse ne doivent mettre le nez dans les affaires des montagnards, mais 30,56% souhaitent des réformes et 29,17% les jugent inéluctables

3ème question : sur la progression du SIM
60,29% soutiennent le principe d’un syndicat alternatif, contre 10,29% qui jugent le SIM nocif, 11,76% que seul le SNGM devrait être autorisé et, contre toute attente, seulement 2,94% qui considèrent que les dirigeants du SIM (ou au moins son président) méritent la corde.

4ème question : sur la mise en place d’assurances non soumises à obligation syndicale avec la FFME
54, 41% jugent cette action positive, 39,71% que c’est une “super initiative” du SIM et de la FFME, contre 2,94% qui pensent que cette action est nocive. 39,71% sont toutefois certains de rester adhérents d’un syndicat en 2018.

5ème question : principaux atouts des assurances SIM et FFME
La mutualisation des risques recueille 40%, la couverture multidiplômes et multisports 54,55%, le principe de souscription non obligatoire et à la carte 45,45% et les tarifs, équitables et transparents environ 40% d’adhésion.

6ème question : autres attraits des assurances du SIM
L’assurance instantanée des clients recueille 21,28%, la protection juridique étendue 25,53 % et le conventionnement gratuit avec la MAIF 14,89% (autres réponses ≤10%)

7ème question : principaux services et avantages du SIM (hors assurances)
En tête : modération de la cotisation syndicale (67,92%), cartes et vignettes syndicales (66,04%), principe de cotisation syndicale multidiplômes (54,72%), protection juridique complète et étendue 24/24 et 7/7 (50,94%), etc.

8ème question : principal signe distinctif du SIM (parmi 10 proposés, une seule réponse possible)
n°1 : un syndicat engagé (20,41%), n°2 : un syndicat libre et indépendant (14,29%), n°3 ex-aequo : un syndicat réformateur et intègre (10,20% chaque fois)

9ème question : positionnements comparés du SIM et du SNGM à travers 6 cas concrets
Les guides ont répondu préférer le positionnement du SIM plutôt que celui du SNGM à l’égard du syndicat des ESF (pour 37,25%), de la FFCAM (à 29,41%), de la FFME (35,29%), de l’administration et de l’ENSA (39,22%), des opérateurs touristiques classiques compagnies et agences (35,29%), des nouveaux opérateurs du web (39,22%).

10ème question : principale réalisation du SIM depuis 4 ans (une seule réponse possible)
Fin des monopoles syndicaux historiques (22%), libération de l’obligation syndicale face aux assurances (20%), baisse généralisée des tarifs tous syndicats confondus (20%), etc. (autres réponses ≤10%)

11ème question : principaux projets du SIM à court et moyen termes
Organiser un recyclage repensé et moitié prix (60,78%), réformer complètement la formation continue des guides (54,90%), contribuer à la réforme du diplôme de guide pour plus de polyvalence (31,37%) et à celle de l’ensemble du ministère des sports (27,45%), développer une plateforme web solidaire et équitable (29,41%) (autres ≤25%)

12ème question : sentiment général dominant (une seule réponse possible)
le SIM a sa raison d’être comme alternative syndicale (30%), questionnaire apportant des infos utiles ou faisant évoluer la vision des enjeux (30%), intéressé par le SIM pour ses idées, son action, ses projets, ses tarifs ou autres (26%), pas d’intérêt ni d’envie d’adhérer au SIM (8%), pas d’intérêt pour les syndicats en général et envie d’une adhésion directe à la FFME (4%).

ad NCV

2 Commentaires

  1. Merci pour ces informations. Pourrait on avoir le nombre de guides qui ont répondu à ce sondage? peut-on également avoir parmi les guides qui ont répondu à ce sondage le % de guides adhérents au SIM et le % de guide adhérent au SNGM. Ces chiffres qui me paraissent essentiels n’apparaissent pas dans votre article?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.