Retour sur la Doucy-Cimes

La sixième édition de la Doucy-cimes s’est déroulée ce week-end au cœur des stations de Valmorel Un évènement qui mêlait cette année encore ski-alpinisme, raquette à neige, ski de randonnée et escalade sur glace pour sportifs confirmés, amateurs ou débutants.

Si historiquement, la Doucy Cîmes était un rassemblement basé sur la découverte et l’initiation loisir aux différentes pratiques hivernales de la montagne, les organisateurs ont également développé, depuis l’année dernière, un versant compétition pour un rendez-vous pluriel et enrichissant.

Etape de coupe de France de ski-alpinisme et championnats départementaux du Rhône et de la Savoie :

Pour la deuxième année consécutive, la FFME, le ski-club de Doucy, Doucy Réservations et l’office de tourisme de Valmorel et des Vallées d’Aigueblanche se sont donc associés pour recevoir les 120 coureurs participants à l’étape de Coupe de France de ski-alpinisme du samedi. Une qui s’est déroulée sous un soleil radieux, permettant aux compétiteurs et aux et pratiquants loisir de se régaler le long des parcours.

Côté résultats, c’est le vétéran et ancien membre de l’équipe de France Florent Perrier qui franchira le premier la ligne d’arrivée, en 1h54, deux petites minutes devant Yoann Sert. Chez les femmes, c’est Mélanie Bernier qui remporte la compétition.

Découverte et initiations au ski-alpinisme, à la raquette à neige et l’escalade sur glace:

Le samedi, en marge de la compétition officielle, plus de 70 pratiquants « loisirs » ont pu s’initier au ski-alpinisme en se promenant sur les deux parcours (A et B) de la course. Une occasion unique de côtoyer les coureurs et se prendre conscience de leur niveau d’excellence.

Une vingtaine de bénévoles, professionnels de la FFME et de la station de Valmorel étaient présents sur le week-end pour encadrer et aider les participants dans les passages techniques de la course. Roulé dans une ambiance exceptionnelle et chaleureuse, se réjouit Gael Bouquet des Chaux, cadre FFME. Tous les compétiteurs se retrouvaient sur un portage, montant un couloir qui débouchait au sommet du Nielard, le sommet qui domine Valmorel. Les participants « loisir » ont ainsi pu les encourager, et le lendemain, nous y sommes tous montés, c’était pour certains le premier portage, le tout sous la neige, dans une ambiance hivernale grandiose. »

Une très belle édition vient donc de s’achever, avec la promesse de recommencer l’année prochaine, et les suivantes… « C’est un nouveau format d’évènement qui est en train de voir le jour, conclut Gael Bouquet des Chaux. Un évènement global où le loisir vient enrichir agréablement la compétition. L’année prochaine, nous prévoyons même de faire quatre parcours, deux de plus que cette année, pour vraiment rendre l’évènement accessible à tous, accentuer les échanges et mélanger les genres. »

Auriana Beauté

Laisser un commentaire

onze − cinq =