Retour sur le Festival des Métiers de la Montagne

Avec plus de 5.000 participants aux nombreux carrefours, conférences, débats et assemblées plénières, la venue de près de 2.500 écoliers chambériens passionnés par les animations sportives et de loisirs ou les démonstrations – largement plébiscitées ! – de chiens d’avalanche et du secours en montagne et avec une fréquentation du grand public sensiblement identique à celle des précédentes années, le Festival International des Métiers de Montagne qui vient de s’achever ce dimanche dans la capitale savoyarde a fêté avec succès son vingtième anniversaire. « Mission remplie, espère Guy Chaumereuil, le président de Montanea, l’association organisatrice en étroite collaboration avec la Ville de Chambéry et Chambéry Tourisme & Congrès. Nous voulions un anniversaire tourné essentiellement vers l’avenir, l’innovation, la prospective..et la fête ! Cette volonté aura été ressentie par tous ».

De fait, on retiendra tout particulièrement de cette édition deux évolutions majeures : la montée en puissance spectaculaire, dans le public comme dans les intervenants, des jeunes générations et la participation très remarquée des organismes et entreprises de la « filière française d’excellence » regroupées dans le Cluster Montagne. Ainsi, les jeunes – Université de Savoie, réseau des lycées professionnels de montagne et bénévoles de l’accueil notamment – ont représenté pas moins de 40% des participants aux rencontres et leur vision de l’avenir a pu largement s’exprimer pendant tout le festival. De même, dès la séance d’ouverture plénière – autre innovation – l’ensemble des acteurs économiques de la montagne ont pu faire encore mieux connaître au public le niveau de performance et d’expertise de la montagne française. « C’est incontestablement un enrichissement, souligne le président du festival Claude Muyard à l’heure du bilan. Quand des chefs d’entreprise, des salariés, des organismes professionnels ou syndicaux s’expriment et échangent, ensemble, c’est véritablement un plus pour notre dynamique… ». Un président qui, du même coup, a regretté « la présence trop discrète, hormis à la séance d’ouverture, du monde agricole. Mais nous comptons bien la relancer pour l’édition 2016 à Chambéry ! ».

Parmi les autres temps forts, à noter l’excellente tenue du Forum des saisonniers, du Congrès national du Syndicat des Accompagnateurs en Montagne, de l’Assemblée Générale des médecins urgentistes, des carrefours de l’Association des Maires des stations de Montagne ou des comités d’entreprise des stations des Pays de Savoie et l’étonnant Before Winter de Jean-louis Sevez, prélude à l’ouverture de la saison hivernale. Très remarquée enfin la présence des délégations étrangères, la Suisse, l’Altaï (Russie), l’Italie, ou encore le Maroc, candidat à l’organisation du festival en 2015 et dont la proposition sera prochainement examinée. « Sans oublier les quelques 300 Chambériens et Chambériennes qui n’ont pas hésité, vendredi à la tombée de la nuit, à parcourir à la lampe frontale les circuits de 2 ou 6 kilomètres qui leur étaient proposés en ville par la Grande Enchambée ! » rappelle Monique Marchal, directrice du festival…qui n’a malheureusement pas eu le loisir d’empoigner, elle aussi, les bâtons de marche.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.