Rhune, la montagne sacrée des basques : Les raisons de la colère


Le massif de la Rhune risque de voir ses contreforts balafrés par le nouveau tracé de la LGV. Une hérésie alors même que le projet initial épargnait cette zone classée Natura 2000, pour un coût moindre qui plus est.



Sur les contreforts de la Rhune, le slogan tracé en lettres de 40 mètres de haut au flanc du massif est explicite: ‘Ez’ (‘non’, en basque). LGV, non! Une manifestation à la hauteur de la colère de Jean-Louis Laduche. Début septembre, lors d’une réunion organisée à la sous-préfecture des Pyrénées-Atlantiques à Bayonne, le maire (UMP) d’Ascain a eu la mauvaise surprise de découvrir que RFF étudiait un tracé censé faire passer la LGV à l’est de la ville. ‘C’est une hérésie, martèle le premier magistrat de la petite commune basque. Nous débattons depuis des mois d’un tracé et, au dernier moment, RFF nous sort une nouvelle solution de son chapeau. A part nous diviser, je ne vois pas à quoi cela peut servir.’


En savoir plus….


Photo : La Rhune, la montagne basque ! (L. Dollo)

Laisser un commentaire

2 × 1 =