Secours en montagne en Corse : Vigilance quotidienne pour les hommes du PGHM


Finalement, le grand public les connaît peu. Les 12 militaires du peloton de gendarmerie de haute montagne savent se faire discrets. Pourtant, ces six derniers mois, l’équipe a enregistré trois départs pour cinq arrivées, dont le capitaine Lionel André qui dirige tout ce petit monde.

Pour l’accompagner sur des sauvetages dans les massifs insulaires, le capitaine peut donc désormais compter sur son adjoint, le major Gilles Barbier, ainsi que sur les gendarmes Olivier Fouché et Vincent Caty, et le gendarme adjoint volontaire Mathieu Desoeuvre.

En savoir plus….

Photo courtoisie de Philippe Poulet


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.