S’ENTRAÎNER EN ALTITUDE : QUELS BÉNÉFICES ?

La particularité de l’altitudeOutre la contemplation de beaux paysages, courir en montagne est source de bienfaits pour l’organisme grâce à l’altitude. Avec elle, l’oxygène dans l’air est plus rare qu’en plaine, ce qui crée un manque (hypoxie). Ce manque d’oxygène provoque la sécrétion d’une hormone, l’érythropoïétine (plus connue sous le sigle EPO), qui stimulera la fabrication d’une plus grande quantité de globules rouges (érythrocytes) afin de compenser le manque d’oxygène (non) apporté aux tissus. Autre particularité : « L’hypoxie engendre rapidement une hyperventilation, musclant ainsi les muscles inspiratoires et expiratoires du diaphragme » ajoute Cédric Bernard.

A lire

Laisser un commentaire

7 − 1 =