Simone Moro : « Je n’ai jamais autant désiré le Nanga Parbat que cet hiver »

Vendredi 26 février, l’Italien Simone Moro, 48 ans, l’Espagnol Alex Txikon, 34 ans, et le Pakistanais Ali Sadpara, 39 ans, ont réussi la première ascension hivernale du Nanga Parbat, le neuvième plus haut sommet du monde, qui culmine à 8 126 mètres, dans la province de Gilgit-Baltistan, dans le Nord himalayen du Pakistan. Malade, l’Italienne Tamara Lunger, 29 ans, qui les accompagnait, a renoncé à quelques dizaines de mètres du sommet.

Depuis 1988, une trentaine d’expéditions menées par les alpinistes les plus expérimentés avaient tenté en vain leur chance en hiver sur « la montagne nue », également surnommée « la montagne tueuse » car 61 alpinistes ont perdu la vie sur ses flancs. Cette performance fait de Simone Moro l’alpiniste vivant ayant gravi le plus de sommets de plus de 8 000 mètres d’altitude, en hiver et sans oxygène artificiel. Il avait, en effet, déjà réussi les ascensions du Shishapangma (8 027 mètres) en 2005, du Makalu (8 463 mètres) en 2009, et du Gasherbrum II (8 035 mètres) en 2011 entre le 21 décembre et le 21 mars.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.