Ski alpinisme Chamonix-Zermatt : qui sont Nicolas Estubier et Amyot Tripard ?

 

Nicolas Estubier et Amyot Tripard ne sont pas totalement méconnus du milieu montagnard. Ce sont des passionnés de montagne de longue date ayant débuté très jeune dans les diverses pratiques et qui, aujourd’hui, sont réunis, non seulement au sein de l’unité de secours en montagne du PGHM de Chamonix mais également pour tenter de réaliser la record de la traversée mythique Chamonix-Zermatt

Nicolas Estubier a 28 ans. Secouriste au PGHM de Chamonix depuis 2007, il est aspirant guide depuis 2010 et moniteur de ski.
Originaire de Barcelonnette, dans la vallée de l’Ubaye,  il y a vécu jusqu’à 22 ans. Il pratique le ski depuis l’âge de 3 ans mais aussi l’escalade et l’alpinisme depuis l’âge de 15 ans. Un contexte favorable pour pratiquer de manière intense le ski et la montagne dans les alpes du sud (Ubaye, Ecrins, Oisans…) avant de s’installer à Chamonix en 2007 avec son affectation au PGHM.

Ses principales réalisations en montagne ont été

Face nord directe et face sud de la Meije
Face Nord-Ouest du Dôme des Ecrins
6 ascensions de la face Nord des Droites
5 ascensions de la face Nord des Grandes Jorasses dont la 10 ème répétition de la voie Gousseault-Desmaison (1100 mètres ED+) en octobre 2011
2 ascensions de la face nord du Cervin dont la voie Bonatti en octobre 2011 (1200 mètres ED+) Aiguille Verte, voie Brown Patey
Grand pilier d’Angle, voie Cecchinel-Nominée
etc…

A ski, il pratique le ski alpin en compétition jusqu’à l’âge de 16 ans puis devient moniteur de ski en 2009. Il participe à de nombreuses compétitions de ski alpinisme entre 2004 et 2006 puis en 2012

 

Amyot Tripard âgé de 31 ans n’est pas moins connu dans le milieu de la montagne. Originaire du  pays du Mont-Blanc, il s’oriente d’abord vers le ski alpin tout en pratiquant la montagne à titre occasionnel en accompagnant les clients de son père, guide et fondateur du célèbre Tour Opérateur de montagne, Allibert.

Après des études d’ingénieur à Marseille, il revient dans les Alpes à Grenoble et travaille dans la microélectronique. C’est à ce moment que l’appel du grand air se fait sentir et qu’il s’engage dans le monitorat de ski, le guide (BE terminés en 2011) et s’oriente vers le secours en montagne. Après un bref passage dans le briançonnais, il est, lui aussi,  affecté au PGHM à Chamonix en 2007.

Passionnément passionné de montagne, ce qui lui plait, c’est «la variété des activités qu’elle propose et sans être un taliban de la performance j’aime les voyages qu’on peut y faire ». Et il poursuit : «J’ai la chance d’intégrer l’équipe ERTIPS expédition qui me permet de gouter à l’aventure en dehors des Alpes ».

Parmi ses nombreuses réalisations, nous pouvons citer :

Dans les Alpes : face sud de la Meije, intégrale de Peuterey, faces nord des Droites, des grandes Jorasses, de l’Eiger, du Cervin et du Piz Badile

A l’étranger : ouvertures rocheuses à Oman, ascensions aux Yosemite, Big Wall au Kenya, ascensions en Bolivie.

 

Comment s’est formée l’équipe ?

Nicolas Estubier et Amyot Tripard se sont rencontrés tout naturellement. Une première fois au cours d’une courte formation au probatoire di guide puis, pour une période plus longue et une proximité professionnelle, lors de leur affectation au PGHM de Chamonix en 2007 où ils arrivent l’un et l’autre à une semaine d’intervalle.

Le hasard naturel fait bien les choses. Ils sont tous deux animés par une soif de montagne commune. Outre des secours, ils réalisent quelques courses ensemble. Mais ce sera surtout le ski alpinisme qui va les rapprocher avec leur goût des « bambées ». Quelques-unes de leurs réalisations :

Courses de ski alpinisme : TSF millet 2012    Tris Rotondo (CH) 
Réalisation d’une traversée des Aiguilles Rouges à ski, en février 2012 : liaison entre le village des Houches et du Buet en franchissant une dizaine de col et de sommets, 4500 mètres de dénivelé et un peu plus de 10 heures d’effort.

Mais d’autres idées germent et se développent, dont celle de rallier les « capitales » de l’alpinisme des alpes centrales : Chamonix et Zermatt. Aujourd’hui, ils y sont !

 

Photo : Nicolas Estubier (à droite) et Amyot Tripard (à gauche) devant l’église de Chamonix, à 12h du départ.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.