Ski alpinisme : Départ de la Pierra Menta ce matin pour la Grande Course

Avec ses 27 ans d’ancienneté, elle n’est pas la plus ancienne des courses de ski alpinisme mais elle est assurément la plus longue avec ses 10 000 m de dénivelé positifs en quatre jours.

Malgré son succès, elle a su conserver sa convivialité ce qui en fait une des plus populaires des courses de ski alpinisme avec ses milliers de spectateurs qui viennent, en pleine montagne, comme au sommet du Grand Mont à 2 686 m, encourager les équipes en plein effort.

Les concurrents viennent du monde entier : États-Unis, Russie, Corée, Angleterre, Andorre, Belgique, Slovaquie, Pologne, Grèce, Bulgarie, Suède… Au total, une quinzaine de nations seront présentes. Nous y trouvons également des participants surprenants comme Gwendal Peizerat, champion olympique 2002 de danse sur glace qui fera équipe avec l’italien Marco Camandona.

Une dizaine d’équipe peuvent prétendre au podium. C’est ce qui, cette année, fera, espérons-le, tout l’intérêt de cette course sur 4 jours. Les équipes ne sont pas forcément nationales notamment pour les têtes d’affiche du circuit mondial qui ont tendance à se regrouper pour jouer le podium. Nous retrouverons ainsi :   l’Arêchois William Bon Mardion avec l’Italien Pietro Lanfranchi et Yannick Buffet avec le Suisse Yannick Ecoeur. Mais les italiens ont bien envie d’en découdre avec des équipes de choc qui ont déjà fait leurs preuves à Arèche :  Lorenzo Holzknecht/Manfred Reichegger, très en forme cette saison, et Eydallin Matteo/Denis Trento, vainqueur en 2009 et 3 e en 2011.

Pour les autres pays ce n’est pas mieux avec : Les suisses Florent Troillet/Martin Anthamatten sont de très sérieux concurrents. Et puis, la vedette de la course, triple vainqueur de la Pierra Menta 2008, 2010, 2011, l’Espagnol Kilian Jornet Burgada qui fera équipe avec son compatriote Marc Pinsach Rubinola.

Chez les femmes, nous savons que la FFME est incapable de constituer une équipe féminine avec Laëtitia Roux (26 ans), néanmoins deux fois vainqueur de la Pierra Menta. Mais elle s’accorde de sérieuses chances avec  la double championne d’Europe 2012 et actuelle leader de La Grande Course, la Suissesse Séverine Pont-Combe.

Laisser un commentaire

sept + 18 =