Stéphanie Bodet et Arnaud Petit à la découverte de l’Aladaglar

Stéphanie Bodet et Arnaud Petit rentrent de Turquie où ils sont allés à la découverte du massif de l’Aladaglar, muni d’un super site de couennes encore peu connu, un ‘Margalef turc’ avec des voies de tous niveaux sur un excellent conglomérat, et quelques grandes voies récentes, en particulier des italiens Rolando Larcher et Maurizio Oviglia.

Le couple a réalisé la première répétition de ‘Red, Moon and Star’, une grande-voie de Rolando Larcher et Luca Giupponi. Le challenge propose des longueurs très engagées et très soutenues dans le 7b – 7c+, avec une 9ème et dernière longueur-clé en 8a. Arnaud s’est même payé le luxe de faire la grande-voie à vue ! ‘Je me suis rarement autant battu dans une grande voie’ commente-t’il ! Quand on connait l’expérience de ce dernier dans ce style d’exercice, on n’ose imaginer…

Le descriptif détaillé de la voie

Le film de la première

Stéphanie et Arnaud ont aussi tenté de libérer ‘Cose Turche’, une voie ouverte par Matteo Bernasconi et David Spini mais c’était un peu trop dur pour nous, il y a sûrement un 8c et un 8b+ (avec un point d’aide au départ de la longueur) et deux longueurs autour de 8a, super ligne de fissures déversantes sur 250 m.

Le résumé du voyage sur le blog de Stéphanie

Le beau massif de l’Aladaglar

Photo : coll. Bodet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.