Surveillance en montagne – Le PGHM des Pyrénées contre les passeurs et contrebandiers

Si dans notre milieu de pratiquants de la montagne nous connaissons plus le PGHM pour leurs opérations de secours, ils n’en restent pas moins, et avant tout des gendarmes accomplissant toutes les missions traditionnelles de la gendarmerie notamment la police et la surveillance des frontières.

C’est le cas en Ariège avec frontières communes avec l’Andorre et l’Espagne. Nous apprenons sur le groupe Facebook de cette compagnie que :

« Le 20 janvier 2016, en service de surveillance générale, deux personnels du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Savignac-les-Ormeaux partent faire l’ascension du Pic de la Mine, secteur du col de Puymorens, en ski de randonnée.

« Lors de leur progression, ils aperçoivent une personne descendant dans leur direction en raquettes et porteuse d’un sac de sport à l’aspect particulier. La charge de l’homme présente une forme étrangement rectangulaire pour une sortie en montagne ! Ils décident alors d’interpeller l’individu et constatent que le sac renferme 53 cartouches de cigarettes. Le passeur est d’origine péruvienne.

« La Brigade de Bourg Madame ainsi que les douanes de Porta ont été aussitôt avisées et se sont transportées sur le col de Puymorens pour prendre le relais de nos montagnards. » Le secteur du Pic de la Mine et tous les territoires en amont de la route du Pas de la Case sont sur le département des Pyrénées-Orientales.

Photo @PGHM Savignac les Ormeaux

Laisser un commentaire

2 + 6 =