Tempête de ciel bleu sur le Mont Blanc

ÀChamonix, dans les rues de la capitale mondiale de l’alpinisme, les aficionados de la glisse lèvent la tête chaque matin avec une grimace au coin des lèvres. “Tempête de ciel bleu sur le Mont-Blanc”. Ailleurs en France, ce n’est guère mieux.
Rien, pas le moindre petit flocon à se mettre sous la spatule depuis le mois de septembre. Vendredi dernier, avec la baisse de la température en vallée, les canons à neige des Houches ont un peu tourné, mais rien de bien probant. La Verte des Houches, qui doit accueillir la descente de Coupe du monde en janvier, n’a jamais aussi bien porté son nom, tant l’herbe y est encore douce…

Lire l’article

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.