Test : Lampe Frontale Nao de Petzl

Lampe Frontale Nao de Petzl, nouvelle version.

Description de la Frontale :

C’est courant 2014 que Petzl a sorti une nouvelle génération de la surpuissante lampe frontale de la gamme performance de 575 lumens.

Une lampe double Led rechargeable dotée de la technologie REACTIVE LIGHTING, destinée aux activités dynamiques et engagées comme le trail, l’alpinisme, le ski de randonnée, VTT…

Elle adapte automatiquement l’intensité lumineuse et la forme de faisceau en fonction de l’environnement.

Nouvelle NAO Vs Ancienne NAO

Visuellement pas de révolution, la pièce de liaison entre le bandeau et l’élastique marqué Petzl passe du rouge au blanc, la partie haute du capteur ainsi que le bouton de commande passent du noir au blanc. C’est au niveau de ses caractéristiques que cela évolue ; elle gagne 220 lumens, 35m de portée, 4h30 d’autonomie en « reactive light » et tout cela pour le même poids.

Caractéristiques :

Puissance de l’éclairage : de 7 à 575 lumens

Autonomie : de 1H30 à 12H30

Distance : de 2 à 130m

Poids : 190g (mesuré) avec répartition avant arrière.

Alimentation : batterie Lithium-Ion 2600 mAh rechargeable via cable usb mal/femelle ou 2 piles AAA/LR03 (non fournies et déconseillé car trop limité)

Temps de charge : entre 5h00 et 5h45 en fonction de la source USB

type de faisceau : large, mixte

Orientation de la frontale : 7 position d’angle de 0 à 45°.

Pas d’éclairage arrière.

Plage de température d’utilisation : -30°C/+50°C

Étanchéité : IPX4, protection contre les éclaboussures et les projections d’eau.

En action :

Nous avons utilisé cette lampe pendant plusieurs mois et principalement en trails et entrainements nocturnes dans différentes configurations, chemin semi éclairé, chemin roulant en forêt, accidenté, obscurité… Mais elle est également adaptée à l’alpinisme, le ski de rando, l’escalade, …

Prise en main :

Au déballage la frontale est logée et bien protégée dans un éco emballage.

La première prise en main est un peu déroutante, entre le bandeau et les cordons ça s’emmêle et on se demande si tout est bien dans le bon sens. En fait, c’est très simple et efficace, dans une main la partie arrière et dans l’autre la lampe, on tire et on enfonce sur la tête.

Malgré ces 190g elle se fait vite oublier grâce à une répartition du poids 65% arrière et 35% et son large bandeau en frontale.

On ajuste le serrage sur la partie arrière via les cordons. Une fois en place elle ne bouge plus et reste confortable, pas de gêne même après plusieurs heures de trail.

La commande des différents modes d’éclairage nécessite un peu d’habitude et est pilotée grâce à un gros bouton rotatif que l’on manipule facilement d’une seule main.

On va pas se perdre dans des explications complexes, voici un petit schéma explicatif des changements de modes.

Si l’on fait un tour complet dans le sens inverse, on verrouille la lampe.

Le vrai plus de cette lampe est le Reactive Lighting, mode par défaut à l’allumage. Ce mode intelligent est réellement stupéfiant, c’est magique !

Si l’on regarde au loin dans l’obscurité, la lampe bascule instantanément en puissance maximum et faisceau long.

Si l’on regarde une carte ou sa montre la lampe s’adapte, baisse l’intensité et le faisceau devient plus large. Les changements d’intensité sont réellement instantanés, à tel point que nous avons relevés quelques limites. En effet lorsqu’il fait froid en plein effort on génère un panache de buée qui trompe le réglage automatique de la lampe. Même constat en course avec devant vous des coureurs avec des vêtements réfléchissants mais ce n’est vraiment pas gênant.

Ce système est basé sur la mesure instantanée de la luminosité ambiante et adaptation de la puissance des Leds. C’est le gros capteur supérieur qui mesure, il suffit de mettre son doigt dessus pour comprendre. En dessous de celui-ci, se trouvent les deux Leds d’éclairage.

Le gros intérêt est d’avoir un éclairage adapté à la situation ce qui rallonge donc l’autonomie, pas besoin de se poser de questions.

Le mode classique CONSTANT LIGHTING existe également et permet d’avoir un éclairage constant.

Au niveau de la puissance et la portée elle est au rendez-vous, il n’y a rien à redire, ça éclaire fort et loin, il n’y a plus de raison de trébucher dans les obstacles. (voir à la fin de l’article pour des photos du rendu)

Elle peut être utilisée pour la pratique du VTT même en descente à grande vitesse, la problématique est de fixer la lampe sur le casque.

L’Autonomie est également très bonne, et quand elle devient limite, la lampe clignote et finie par basculer en mode réserve et garantie ainsi 1h00 à faible intensité.

Ci-dessous un résumé des performances dans les différents modes que nous avons pu confirmer lors de notre utilisation avec une diminution de l’intensité vers la fin de l’autonomie.

La batterie se recharge via le câble USB en environ 5H30 et dispose d’un indicateur lumineux du niveau de charge (3 barres vertes au maximum)

A noter que si l’on veut mettre cette frontale sur un casque il ne doit pas être trop gros et doit obligatoirement disposer de crochets pour bien la fixer.

Le logiciel OS by Petzl

Petzl a été encore plus en loin en proposant une personnalisation poussée des performances de la lampe.

Il faut pour cela télécharger le logiciel (gratuit) ici (http://www.petzl.com/fr/Sport/Lampes-frontales-PERFORMANCE/OS-by-Petzl?l=FR#.VNVEZuaG9B0)

Disponible sous Mac ou windows.

Il faut raccorder la batterie via le câble USB au PC sans oublier de laisser la lampe branchée à l’accu.

On pensait que ce logiciel était superflu, mais finalement il est très simple d’utilisation et permet de personnaliser les modes d’éclairage et de les adapter à sa pratique. Si l’on veut faire un Trail de 4h00 il suffit de créer un profil et d’indique l’autonomie souhaitée (prendre un peu de marge de sécurité) et l’on peut également jouer sur le type de faisceau.

Petzl propose des profils prédéfinis en fonction du type d’activité, encore plus simple.

Le logiciel permet également de mesurer le niveau de charge de la batterie.

POINT FORTS

Puissance

Reactive Lightning

Autonomie

Personnalisation de l’éclairage

POINT FAIBLES

Fonctionnement avec pile de secours très limité.

Le poids et l’encombrement même si on l’oublie vite à la vue des capacités de haut niveau.

– Fixation sur casque (pas adapté sur les gros casques)

CONCLUSION :

La NAO est vraiment la référence, elle est au-dessus de la concurrence.

Son mode intelligent qui adapte la puissance et le faisceau est très performant et permet d’accroitre l’autonomie.

L’utilisation reste très simple, les matériaux et la conception de qualité.

Le logiciel permet de pousser le paramétrage (pour ceux qui le souhaite) au plus juste de l’usage que l’on souhaite en faire.

On ne peut que vous recommander cette lampe qui saura répondre à une large gamme d’utilisations.

Prix indicatif: 140€

Maximum Power REACTIVE LIGHTING

Maximum Autonomie REACTIVE LIGHTING

Maximum Power CONSTANT

Maximum Autonomie CONSTANT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.