Test : lampe Run Light Kalenji

Après une gamme déjà conséquente en habillement de course à pied de nuit, Kalenji sort sa lampe qui permet de courir la nuit, tout en sécurité et en confort, comme en plein jour.

Une lampe unique de part sa position sur le plexus qui permet d’éclairer toujours devant le coureur, même si celui-ci tourne la tête ; très forte ressemblance à Iron Man (vous ferez un malheur lors d’Halloween, ou autres soirées déguisées).

Ce système est très efficace puisque nous en oublions très facilement et rapidement sa présence. De surcroit, son poids (250g), répartit à la fois sur l’avant et l’arrière du buste avec la batterie portée dans le dos, n’est en aucun cas un obstacle à son utilisation. On oublie immédiatement que l’on porte une lampe et encore plus quelque chose sur le corps.

Le système composé de sangles élastiques est très simple d’utilisation.

Le faisceau lumineux éclaire les 20 premiers mètres devant soit et 2,5 mètres sur chaque côté, cela permet de mieux appréhender les obstacles et d’anticiper notre course.

3 modes d’éclairage sont disponibles : 250, 180 et 90 lumens (lm) avec un mode économique automatique à 70 lm. L ‘éclairage est vraiment très impressionnant, nous n’avions jamais eu de tels résultats en course nocturne.

Sur la batterie, positionnée dans le dos, trois LEDs rouges clignotantes permettent de se rendre visible aux véhicules ou autres coureurs.

L’autonomie de la lampe reste très correcte avec 5h en mode 90 lm et 2h à 250 lm.
Il est possible d’augmenter cette autonomie en branchant une batterie supplémentaire par USB.

Cette lampe permet donc de courir très confortablement de nuit et en toute sécurité. Ses seuls défauts sont son utilisation qui se réduit à la course à pied et son temps de recharge de 5h (câble micro USB fournit).

Cette innovation sera disponible à partir du printemps 2014 au prix de 39,90 €.
Un test vraiment très concluant ; Sans aucun doute, elle fera de nombreux heureux.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.