Toujours plus de fraudes à la photo sur l’Everest

Les alpinistes sont nombreux a vouloir aller sur le toit du monde. Ceux qui n’y arrivent pas, trichent avec les photos.

La surprise de l’alpiniste indien Satyarup Siddhanta a été totale en découvrant que ses photos au sommet de l’Everest avaient été trafiquées par un couple pour prétendre qu’eux-mêmes avaient conquis le toit du monde.

Les ascensions du plus haut sommet de la Terre sont validées par un système basé principalement sur la confiance, qui a toujours eu cours dans le petit monde de l’alpinisme.

Mais avec des cohortes de montagnards toujours plus grosses à tenter leur chance sur les pentes de l’Everest, le débat fait rage dans la communauté sur le recours à des méthodes plus scientifiques pour certifier les courses.

Policiers dans le civil, Dinesh et Tarakeshwari Rathod avaient affirmé l’année dernière être venus à bout du sommet de 8848m, se présentant comme le premier couple indien à réussir cette performance.

Lire l’article

Laisser un commentaire

douze − 8 =