Tout ce que vous devez savoir avant d’acheter un vêtement technique.

La membrane Gore Tex est devenu au fil des années une référence en ce qui concerne les vestes techniques pour les sports outdoor, a tel point que l’on parle d’une ‘Gore Tex’ pour évoquer une

veste technique respirante, même si celle-ci n’est pas équipée de la célèbre membrane.

Fournisseur de très nombreux fabricants, Gore tex (Gore pour les intimes) propose quelques conseils pour vous aider à choisir vos vêtements techniques.

Lorsque vous vous préparez pour une nouvelle ascension, vous choisissez soigneusement vos

bâtons de marche, votre

un vêtement technique, c’est exactement pareil : pour vous protéger efficacement et vous apporter sac à dos et vos mousquetons. Être bien équipé, c’est essentiel. Avec

un maximum de confort, votre vêtement doit être parfaitement adapté à votre activité.

C’est ce qu’on entend par “Fitness for use” (‘un vêtement adapté à chaque usage’).

À quel moment aurai-je besoin d’un vêtement de protection contre les intempéries?

Le niveau d’activité, et donc les besoins vestimentaires, seront variables selon le type de sport que vous

pratiquez : qu’il s’agisse de randonnée, de cyclisme, de ski de fond ou d’alpinisme. Pour être certain de

faire le bon choix, réfléchissez au type d’activité que vous allez pratiquer avant de faire votre achat.

Le sportif polyvalent : marche, treks d’une journée, randonnée.

S’il s’agit d’une activité au rythme peu soutenu, la veste doit être durablement imperméable, coupe-vent et respirante. Car la pluie peut toujours vous prendre par surprise, même s’il fait grand beau : et là, vous vous féliciterez d’avoir mis votre veste GORE-TEX® dans le sac à dos ! Dans un modèle 2 couches, la membrane GORE-TEX® est fixée uniquement au tissu extérieur. La doublure intérieure est laissée libre, pour plus de confort.

Le sportif de l’extrême : escalade, treks de plusieurs jours, freeride

Ceux qui pratiquent ce genre de sport quittent leur univers sécurisant et repoussent leurs limites toujours plus loin. Ce sont de purs aventuriers qui ne transigent pas avec leur vêtement : celui-ci doit pouvoir affronter toutes les conditions climatiques qu’ils rencontrent. Les vestes réalisées avec la technologie GORE-TEX® Pro sont faites pour durer. Elles ont été conçues pour les sports de haut vol et une utilisation prolongée en conditions extrêmes. Ces laminés respirants 3 couches offrent plus de résistance et de respirabilité que l’ancienne génération.

Avantage : les couches restent solidaires entre elles, pour moins d’usure et plus de durabilité.

Forme et taille

Essayer un vêtement technique, ce n’est pas tout à fait pareil qu’essayer un vêtement classique.

?? Une veste technique ne doit pas être trop ajustée pour assurer un maximum de liberté de mouvements. Mais elle ne doit pas non plus être trop lâche pour éviter que la chaleur bénéfique du corps s’échappe. Le mieux :
choisissez une veste sous laquelle il sera possible de porter une polaire ou une veste WINDSTOPPER® si nécessaire.

?? Prenez les choses en mains et essayez plusieurs types de vestes : tendez les bras devant vous puis vérifiez que la veste ne remonte pas et que les manches recouvrent toujours vos poignets.

?? Si vous comptez porter votre veste lors de grandes randonnées avec sac à dos ou pour faire du vélo, choisissez une coupe plus longue au niveau du dos pour éviter l’hypothermie et les douleurs au dos après l’entraînement.

Superposez les couches

Cette méthode évitera l’accumulation de transpiration et vous préservera de l’effet frisson. Le principe est simple : vous protéger au mieux quel que soit le temps, en superposant plusieurs couches pour l’isolation, la respirabilité ou la protection contre le mauvais temps.

La première couche est généralement constituée d’un vêtement synthétique (polypropylène ou polyester). Elle permet de drainer la transpiration et de l’évacuer vers la deuxième couche. La couche intermédiaire isolante joue un rôle important car c’est elle qui régule la chaleur du corps. Les vestes Softshell sont idéales pour remplir cette mission. S’il fait extrêmement froid, vous pouvez y ajouter une polaire fine. La troisième couche est celle qui va vous protéger contre l’humidité, la pluie ou la neige. La veste doit être durablement imperméable et coupe-vent car dans un vêtement mouillé ou trempé, votre corps perd sa chaleur beaucoup plus rapidement. Il faut aussi qu’elle soit respirante pour vous éviter de ‘surchauffer’ pendant votre activité.

Quand il fait doux et humide, l’idéal est de porter une veste GORE-TEX® par-dessus une première couche qui drainera la transpiration et l’éloignera du corps. Lorsqu’il fait plus froid, complétez votre tenue par une couche intermédiaire comme une polaire technique WINDSTOPPER®.

Nettoyez vos vêtements GORE-TEX®

On pense souvent que les vestes dotées de technologies innovantes sont difficiles à entretenir. C’est une erreur ! Les vêtements réalisés avec une membrane GORE-TEX® sont faciles à nettoyer et à entretenir.

Suivez les instructions ci-dessous, elles vous permettront de conserver votre veste très longtemps :

Veillez à ce que votre veste reste bien propre : en la nettoyant régulièrement, vous éviterez que la transpiration et les impuretés viennent obstruer les pores de la membrane, ce qui réduirait sa respirabilité. Lavez simplement avec une lessive douce à 40°C, en cycle délicat. Assurez-vous que la veste a été correctement rincée ; n’utilisez ni adoucissant ni chlore : ces produits agressifs altèrent les performances de la membrane.

?? Passez la au sèche-linge : c’est un mode d’entretien très efficace car la chaleur du sèche-linge réactive le traitement déperlant. Vous pouvez aussi la repasser à basse température, le résultat sera identique. Toutefois, placez toujours un tissu entre le fer et la veste.

?? Renouvelez le traitement déperlant : les vêtements GORE-TEX® reçoivent un traitement qui leur permet de repousser l’eau et de ne pas être alourdis inutilement. L’eau ruissèle et perle à la surface du tissu, contribuant ainsi à ce que l’humidité ne pénètre pas à l’intérieur du vêtement. Pour en conserver les bénéfices, pensez à renouveler ce traitement en appliquant un produit déperlant sans silicone, disponible auprès de votre revendeur local.

Autres aspects à vérifier :

La plupart du temps, ce sont les petits détails qui font la différence. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit d’acheter une veste technique. Après avoir vérifié son imperméabilité, son effet coupe-vent et sa respirabilité, regardez aussi les poches, le col, la capuche etc..

?? Le cordon ne doit pas être trop court, sinon la veste sera difficile à resserrer ou à desserrer par temps froid.

De la même manière, le bas des manches doit pouvoir s’ajuster facilement avec des fermetures velcro et comporter des languettes pour fixer sans difficultés une veste intermédiaire.

?? Les poches, bien pratiques pour emporter les cartes et tout ce dont vous avez besoin à proximité, doivent être suffisamment haut placées sur la veste pour en faciliter l’accès et pour que leur contenu ne soit pas écrasé par les lanières du sac à dos.

?? Choisissez un col haut qui puisse protéger correctement le cou par grand vent.

?? Veillez à ce que la capuche soit amovible et ajustable grâce à un cordon élastique : elle doit pouvoir protéger le front et les joues tout en suivant les mouvements de la tête. Si vous souhaitez utiliser votre veste pour faire de l’escalade, du vélo ou du ski, pensez que la capuche doit pouvoir aussi se porter par-dessus un casque.

?? Regardez bien les fermetures à glissière : leurs languettes doivent être larges et résistantes pour s’attraper facilement, même si on a les mains froides ou si on porte des gants.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.